La brisure et la réverbération des temps : un bref portrait de Chateaubriand

Dans Le Souvenir du monde. Essai sur Chateaubriand (Grasset, 2011), Michel Crépu a donné un portrait inégalable de Chateaubriand, rendant à celui-ci toute la vivacité incisive que la légende romantique fait trop oublier. Puisse cet article (conçu à l’origine comme une contribution à un volume collectif sur les représentants littéraires de « l’esprit français »)…

Continuer la lecture

Chateaubriand entre le Lys et l’Aigle

Le Lys des Bourbons et l’Aigle de Bonaparte sont deux emblèmes pour lesquels la plume de Chateaubriand s’est usée, mais aussi deux symboles des évolutions politiques de cette statue du commandeur de la littérature française. Deux cents ans nous séparent de ces journées de la fin mars 1815 quand le carrosse du vicomte de Chateaubriand…

Continuer la lecture

Nietzsche lit Dostoïevski et devient fou

C’est le dernier geste nietzschéen avant la folie. Son dernier geste artistique. Son dernier geste philosophique. Le 3 janvier 1889, alors qu’il erre dans les rues de Turin, Nietzsche se précipite sur un cheval sévèrement battu par son cocher et l’embrasse. Le philosophe utilise son corps comme un bouclier face au fouet du bourreau. Il…

Continuer la lecture

Fichte, la Révolution française et Napoléon

La Révolution Française, fruit de l’opposition à l’absolutisme, a très largement influencé la philosophie fichtéenne. La France apparaît pour le philosophe comme la nation qui a su délivrer l’humanité de ses chaînes matérielles. « La Doctrine de la Science est née, durant les années où la nation française faisait, à force d’énergie, triompher la liberté politique. »…

Continuer la lecture