Soutenez PHILITT avec Tipeee !

PHILITT propose depuis 2013 un site internet entièrement gratuit, mobilisant une équipe de rédacteurs bénévoles. le contenu disponible s’est grandement développé depuis 7 ans et compte aujourd’hui environ 800 articles et entretiens avec des écrivains, des intellectuels et personnalités du monde universitaire. En plus de la revue papier que nous éditons depuis 2015, nous souhaiterions créer…

Continuer la lecture

Le plus français des écrivains : Chateaubriand

L’écrivain français doit susciter un peu d’exaspération, être clivant, car, en France, l’on s’encombre rarement de la demi-mesure. Chateaubriand divisa mais ne laissa personne indifférent. Celui que Sainte-Beuve surnomme « l’Enchanteur » a fait de l’écriture un acte de puissance pour occuper dans le champ des mots ce qu’il n’a pas su réaliser dans l’arène politique. Chateaubriand…

Continuer la lecture

Challemel-Lacour, défenseur des pessimistes !

Les Éditions des instants livrent une réédition de textes choisis dans les Études et réflexions d’un pessimiste de Paul Challemel-Lacour. Devant la galerie des crânes blanchis des grands auteurs européens, le normalien et homme politique français, qui fut un des introducteurs de Schopenhauer en France, songe à la vanité de l’existence et prête ses talents…

Continuer la lecture

James Joyce : la polyphonie à l’épreuve de la vie

Palimpseste de l’épopée homérique, l’Ulysse de Joyce est un roman qui déconcerte à plus d’un titre. Son illisibilité, ses étrangetés stylistiques, la fragmentation du récit, ces éléments, ainsi que la longueur de ce continent de prose, concourent à léser nombre de lecteurs, et à lui conférer la réputation d’un redouté de l’histoire littéraire. Un texte…

Continuer la lecture

« Dune » de Denis Villeneuve : tempête de sable dans un verre d’eau

Film boursoufflé sans être déshonorant, le Dune de Denis Villeneuve a le mérite de donner à voir (et à entendre), avec une sincérité désarmante, une impasse esthétique dont le cinéma spectaculaire américain contemporain peine à se sortir. « Il est de plus en plus rare de rencontrer des gens qui sachent raconter une histoire », constatait Benjamin…

Continuer la lecture

Alain de Benoist : « Drieu et Jünger ont été des conservateurs révolutionnaires, désireux de sauvegarder des valeurs éternelles »

Alain de Benoist est écrivain et journaliste. Théoricien de la « Nouvelle Droite », il a participé à la fondation des revues Éléments, Nouvelle École et Krisis. La critique de la modernité, de l’ethnocentrisme, ainsi que la défense des autonomies locales sont au cœur de son œuvre prolifique (plus de 50 ouvrages et 3 000 articles publiés). Il a publié récemment Ernst…

Continuer la lecture

Le feu invisible dans la poétique d’Apollinaire

Le feu, la poésie d’Apollinaire en est peut-être, plus que tout autre, pétrie, jusqu’à l’obsession. Élément de vie et de mort, principe qui ne saurait tarir aucun rêve, lieu-dit de la question métaphysique essentielle, celle de l’existence, c’est autour de cela que gravitent les textes du poète. La lumière recherchée par cette poésie indique qu’il…

Continuer la lecture

Faut-il être toujours ivre ?

Alors que Belmondo s’est éteint le 6 septembre dernier, nous repensons à un de ses plus beaux films, de l’heure où il était encore une vedette montante, et où il croisait, unique alignement de ces deux astres sur le grand écran, le vieux Jean Gabin. Nous parlons d’Un singe en hiver, d’Henri Verneuil, dialogué par…

Continuer la lecture

Juan Asensio : « Le pestiféré Abel Bonnard montre toute la nudité monstrueuse du monde »

Éternel coupable compromis auprès de l’Action française d’abord, puis de Vichy et enfin des Allemands au sein de la galaxie des ultras de la Collaboration, Abel Bonnard, poète, romancier, grand voyageur, académicien et ministre de l’Éducation nationale du maréchal Pétain, est victime d’une occultation totale. Pourtant, il fut un styliste à la plume d’une beauté…

Continuer la lecture

La modernité, une hérésie chrétienne

Sous le titre Le recours à la tradition, le sociologue catholique Michel Michel, maître de conférences à l’Université des Sciences Sociales de Grenoble, a réuni un ensemble de réflexions formant une critique « théologico-politique » de la modernité : si celle-ci est bien issue du christianisme, c’est sous la forme d’une hérésie, à laquelle l’Église catholique doit…

Continuer la lecture