Constantin Léontiev : l’homme le plus réactionnaire de l’empire russe

Dans le grand débat sur la nature et la vocation de la russité qui traversa l’empire russe au XIXe siècle, Constantin Léontiev fut une voix aussi originale que solitaire. Résolument réactionnaire, ni occidentaliste ni slavophile, ni libérale ni nationaliste, sa pensée, très cohérente bien que peu systématique, fut traversée d’intuitions clairvoyantes. Constantin Léontiev est né…

Continuer la lecture

Louis XIV : un roi gallican face au pape

Le règne des Bourbons contient certes des récurrences dans la conception des relations entre l’État et l’Église, mais la politique religieuse reste à l’image du souverain : celle de Louis XIV ne fut pas celle de Louis XV, et encore moins celle de Louis XVI. Le Roi-Soleil fut un roi catholique, mais surtout gallican :…

Continuer la lecture

Henri VIII et le schisme anglican : un gallicanisme à l’anglaise

L’on a coutume de voir dans le personnage d’Henri VIII le fondateur de l’anglicanisme, entendu comme une confession résolument protestante opposée au catholicisme. Pourtant, rien n’est plus erroné d’un point de vue historique. En se déclarant chef suprême de l’Église d’Angleterre et pape en son royaume, le souverain anglais ne fait qu’entamer une rupture purement…

Continuer la lecture

La légende de la croyance médiévale en la Terre plate

La Terre est-elle plate ? Probablement pas… Soit, mais on l’a bien cru durant tout le Moyen Âge, période bien connue pour son ignorance et son obscurantisme. Il était même obligatoire d’y croire, puisqu’il s’agissait d’un dogme religieux. L’historien Jeffrey Burton Russell affirme cependant que ces poncifs relèvent d’une légende, dont il retrace l’origine dans…

Continuer la lecture

Custine, un mondain sur les terres du despotisme

Nous restons influencés, souvent inconsciemment, par l’image de la Russie que nous a laissé Astolphe de Custine. Ses Lettres de Russie – d’aucuns y voient l’équivalent russe de la Démocratie en Amérique de Tocqueville – sont un portrait dressé par un esprit Mortemart. D’une plume acerbe, Custine diffère des stagiaires de l’esprit. Brillant, y compris…

Continuer la lecture

La peur des épidémies et la construction de l’Occident moderne

Dans La Peur en Occident, l’historien Jean Delumeau explore les craintes des sociétés européennes entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle. En particulier, la peur des épidémies, qui explose après la Peste Noire, a profondément marqué la psychologie et la culture occidentales de son empreinte. En 1714, l’érudit italien Muratori, auteur d’un traité sur…

Continuer la lecture

Yves Pouliquen : « L’Académie a fait la Révolution, mais elle lui a échappé »

Dans cet entretien testamentaire accordé à PHILITT deux jours avant son décès (survenu le 5 février 2020), le Professeur Yves Pouliquen, ophtalmologue, éminent chirurgien de l’œil, membre de l’Académie française et de l’Académie nationale de médecine, revient sur la tumultueuse histoire de l’Académie française durant la période trouble de la Révolution, qu’il a traitée dans…

Continuer la lecture

Le bûcher du mage Giordano Bruno

Giordano Bruno est mort le 17 février 1600. Condamné par l’Inquisition, il est brûlé vif à Rome sur le Campo dei Fiori. Qu’a-t-il fait ou pensé pour mériter un tel châtiment ? Quelle hérésie a-t-il proférée pour devenir ainsi une victime de plus de la sévérité de la Contre-Réforme ? À cette question, on répond généralement que Bruno a…

Continuer la lecture

Yann Rivière : « Germanicus était également poète et dramaturge »

Ancien directeur des études sur l’Antiquité de l’École française de Rome, aujourd’hui directeur d’études à l’EHESS, Yann Rivière est spécialiste de l’histoire politique et juridique de la Rome antique. Il vient de publier une biographie de Germanicus aux éditions Perrin. Pour PHILITT, il revient sur ce prince romain, père de Caligula, mort en 19 ap….

Continuer la lecture