L’anticléricalisme de Léon Bloy

Léon Bloy, fervent catholique ne cessant de réaffirmer son obéissance aussi bien inconditionnelle qu’immodérée à l’Église romaine, n’est pourtant pas tendre à l’endroit des hommes d’Église. Ayant une haute conception de ce que doit être celui qui consacre sa vie au service de Dieu, il ne voit dans les clercs contemporains que sépulcres blanchis, serviteurs…

Continuer la lecture

Bernanos et Drumont : une admiration ambiguë

Bernanos vouait à Édouard Drumont, son « vieux maître », une admiration passionnée qu’il ne renia jamais. Elle lui inspira son premier livre de combat, La Grande Peur des bien-pensants, œuvre inclassable, à mi-chemin de la biographie et du pamphlet, de la fresque historique et du roman. L’enthousiasme bernanosien n’est pourtant pas exempt de toute équivoque. Le…

Continuer la lecture

Charles Maurras, de la poésie au royalisme

On aurait voulu l’oublier, le laisser croupir avec les rebuts de l’histoire. Pourtant, cent cinquante ans après sa naissance, Charles Maurras est de retour. Grâce à sa récente réédition dans la collection Bouquins, nous sont restitués l’essentiel de sa pensée politique, ainsi que son œuvre littéraire, trop souvent négligée. L’occasion de découvrir, derrière l’affreux pétainiste…

Continuer la lecture

Roméo et Juliette, une tragédie ésotérique

Le sens de la tragédie de Shakespeare est très largement perçu comme une vision exotérique de l’amour impossible. Josie Alwyn et Brien Masters, dans leur étude Educating the Soul, On the Esoteric in Shakespeare, nous invitent à mieux voir le sens de cet amour en recherchant son sens ésotérique, caché, profond et véritable : l’amour de…

Continuer la lecture

Érick Audouard : « Chez Castellani, rien n’est lettre, tout est Esprit »

Inconnu en France, Leonardo Castellani est pourtant un écrivain de grande valeur. Ce prêtre catholique argentin puise aussi bien chez Kierkegaard que chez Chesterton pour déployer une œuvre vivifiante où se mêlent postulats théologiques et considérations incisives sur la littérature. L’écrivain Érick Audouard a réuni et traduit pour la première fois en français plusieurs textes…

Continuer la lecture

Julien Hervier : « Pour Ernst Jünger, le monde est entré dans la dépendance totale de la technique »

À l’occasion des 20 ans de la mort d’Ernst Jünger, PHILITT s’est entretenu avec Julien Hervier, son traducteur, ami et biographe qui revient sur la vie d’un des plus grands écrivains allemands du XXe siècle.  PHILITT : Ernst Jünger est aujourd’hui surtout connu pour ses écrits de guerre qui l’imposèrent comme un auteur majeur, dès…

Continuer la lecture

Xavier Grall ou la mystique du Lointain

Un trésor allait tomber dans l’oubli : L’inconnu me dévore du poète chrétien et breton Xavier Grall. Pierre Adrian l’a exhumé, en cette année 2018, pour rappeler à la mémoire des chrétiens ce magnifique cahier de bord qui retrace une quête amoureuse du Dieu Inconnu de l’antique Aréopage.  L’inconnu me dévore n’est pas un livre….

Continuer la lecture

Ernest Psichari, prince de la jeunesse en armes

1913 : la France cède aux « douces romances » du pacifisme. Sous l’influence de l’intelligentsia parisienne, la jeunesse française se désintéresse de la guerre et des soldats. Contre le parti des intellectuels, Ernest Psichari, un jeune officier d’artillerie coloniale, publie son deuxième roman, un roman à thèse, dont le mot d’ordre est le « militarisme intégral ». Achevé sous…

Continuer la lecture

Du déshonneur de la critique littéraire selon Ernest Hello

Pour l’écrivain mystique Ernest Hello, la critique littéraire pourrait être d’une grande noblesse si elle n’avait cédé à plusieurs écueils qui la compromettent. Parmi eux, la volonté de préservation du monde des lettres, l’incompréhension face aux excès du génie et le manque de générosité qui empêchent l’avènement de la critique de « l’amour infini ».  Nous avons tous…

Continuer la lecture