Michaël Rabier : « Pour Gómez Dávila, le conservateur a toujours un temps de retard sur l’histoire »

Michaël Rabier est docteur en philosophie et membre associé du Laboratoire Hannah Arendt (Lipha) de l’Université Paris XII. Dans Nicolás Gómez Dávila, penseur de l’antimodernité (2021, L’Harmattan, collection « Théôria»), il expose avec érudition la pensée d’un écrivain encore méconnu. Le « réactionnaire authentique » a en effet souffert de sa radicalité philosophique malgré la profondeur…

Continuer la lecture

Sébastien Lapaque : « La vie et l’œuvre de Michel Bernanos sont nimbées d’un halo émouvant et tragique »

Les éditions de L’Arbre vengeur viennent de rééditer le quatrième volume de la tétralogie romanesque de Michel Bernanos intitulé Le Murmure des Dieux. Sébastien Lapaque, qui en a écrit la préface, revient sur l’existence singulière de l’écrivain au Brésil, sa vision du monde et sa difficile incursion dans le monde des lettres. PHILITT : Michel…

Continuer la lecture

« Ce monde est tellement beau » de Sébastien Lapaque : le dévoilement de l’Immonde

Dans Ce monde est tellement beau (Actes Sud, 2021), le journaliste et écrivain Sébastien Lapaque raconte l’histoire de Lazare, un banal professeur de lycée dont l’existence va être bouleversée par la révélation de l’Immonde, c’est-à-dire le monde moderne et son ricanement perpétuel, ce « rire qui toujours nie ». Le livre de Sébastien Lapaque aurait dû s’appeler…

Continuer la lecture

Jean Leclercq : « Michel Henry était un mystique sauvage »

Jean Leclercq est professeur de philosophie à l’Université de Louvain-la-Neuve et membre de l’Académie Royale de Belgique. Ses travaux et ses recherches portent sur la philosophie d’expression française, du XIXe siècle à nos jours, et sur la philosophie de la religion et de la laïcité. Directeur scientifique du Fonds d’archives Michel Henry – qu’il a…

Continuer la lecture

Baptiste Dericquebourg : « Un texte littéraire ne doit pas être considéré comme un objet que l’on exhibe dans son salon »

Baptiste Dericquebourg est agrégé de lettres classiques et enseigne la littérature en classe préparatoire. Le Deuil de la littérature (Allia, 2020), son premier livre, critique les méthodes de l’université française pour l’enseignement de la philosophie et de la littérature. À ses yeux, l’idolâtrie qui entoure les œuvres empêche les étudiants de s’approprier le langage et…

Continuer la lecture

Jacques Yonnet : la face cachée de Paris

Dans Rue des Maléfices, paru pour la première fois en 1954 sous le titre Enchantements de Paris, le poète et résistant Jacques Yonnet (1915-1974) révèle, dans le contexte de l’Occupation, l’existence d’un Paris sous-terrain où les fantômes côtoient les griots et autres jeteurs de sorts.  [Cet article est paru initialement dans PHILITT #9] Il y a…

Continuer la lecture

Informations concernant la boutique et PHILITT 10

Chères lectrices, chers lecteurs, [Mise à jour le 16 avril 2020] Les services postaux de la ville d’où sont expédiés nos livres et nos revues ont réouvert partiellement.  Les dernières commandes passées sur notre boutique ont été envoyées le 16 avril. À cause du Coronavirus, les services postaux de la ville d’où sont expédiés habituellement…

Continuer la lecture