Jean de Saint-Cheron : « L’onanisme, c’est l’esprit bourgeois et c’est l’esprit du monde moderne »

Jean de Saint-Cheron est diplômé de Sciences Po Paris et de la Sorbonne. Il travaille à l’Institut catholique de Paris et collabore à la revue Magnificat. Les bons chrétiens (Salvator, 2021), son premier livre, est une charge virtuose et drôlatique contre l’esprit bourgeois. Rempli de références littéraires familières au lecteur antimoderne (Péguy, Bloy, Bernanos, Claudel…

Continuer la lecture

Contretemps #3 : Dostoïevski vivant !

Troisième émission « Contretemps » consacrée au bicentenaire de la naissance de Dostoïevski (1821-2021). Le nouveau numéro de notre revue, qui sort le 25 novembre, est entièrement dédié au grand russe. Présentateur : Paul Ducay Intervenants : Matthieu Giroux et Grégoire Quevreux Si cet article vous a plu, vous pouvez soutenir PHILITT sur Tipeee.

Continuer la lecture

François Angelier : « Pour Bernanos, le grand empire des machines n’a pas besoin d’hommes libres »

François Angelier est journaliste, éditeur et auteur. Il produit notamment l’émission « Mauvais genres » sur France Culture et dirige la collection Golgotha chez Jérôme Millon. Au Seuil, il vient de faire paraître Georges Bernanos. La colère et la grâce, une monumentale biographie de l’écrivain royaliste. Avec lui, nous nous sommes plus particulièrement intéressés à la…

Continuer la lecture

Marien Defalvard : « Il n’y a pas de possibilité politique, sinon parodique, de faire revivre des formes spirituellement perdues »

Marien Defalvard est écrivain et poète. Révélé en 2011 avec Du temps qu’on existait (Grasset), il avait publié en 2016, Narthex (Exils), son premier recueil de poésie. En début d’année, il a fait paraître L’Architecture (Fayard), un livre étonnant qui a déstabilisé plus d’un lecteur. Ambitieux, exigeant, écrit dans un style virtuose, ce « roman…

Continuer la lecture

Éditorial : le décliniste repenti

[Cet article est paru initialement dans PHILITT #11] J’ai longtemps cru au déclin de la littérature. J’y croyais dur comme fer. C’était d’ailleurs plus qu’une croyance, c’était un savoir : la littérature était en déclin. C’était un fait incontestable, une vérité telle que seules les sciences dures peuvent en établir. C’était aussi vrai que deux et…

Continuer la lecture

Érick Audouard : « Pour Castellani, la grande littérature ne vient jamais de la littérature »

Les éditions Artège viennent de faire paraître La Vérité ou le néant, deuxième recueil de textes de Leonardo Castellani en français après celui publié en 2017 chez Pierre-Guillaume de Roux. Traduite et préfacée par l’écrivain Érick Audouard, cette nouvelle anthologie permet de se familiariser avec la pensée de Castellani et de comprendre le caractère intransigeant…

Continuer la lecture

« Ramuz est obsédé par la question de la permanence et souffre d’être confronté au constat de l’éphémère »

L’écrivain suisse Charles-Ferdinand Ramuz, malgré son importance dans l’histoire de la littérature, ne bénéficie toujours pas, du moins en France, de la reconnaissance qu’il mérite. Avec la « petite bibliothèque ramuzienne », les éditions Zoé cherchent à mieux le faire connaître au public d’aujourd’hui.  Stéphane Pétermann, responsable de recherche au Centre des littératures en Suisse…

Continuer la lecture

Paul-François Paoli : « Jean-Luc Marion participe d’une critique éclairée de l’optimisme des Lumières »

Paul-François Paoli est écrivain et journaliste au Figaro. Il vient de faire paraître À vrai dire (Cerf), un livre d’entretiens avec le philosophe et académicien Jean-Luc Marion. Dans cet ouvrage, celui-ci aborde les grands thèmes de sa pensée (amour, donation, vérité), mais également son parcours ainsi que les crises de notre temps. PHILITT : Philosophe…

Continuer la lecture