Emile Ratelband ou l’âge de déraison

Forte de l’exemple de son Grand Timonier, l’admirable Arnaud Gauthier-Fawas, l’Amicale des Cartésiens Déments recrute en ce moment à tour de bras. Sa dernière vedette ? Un honorable Néerlandais que l’odieux État civil, secondé par la non moins réactionnaire Nature, croit pouvoir assigner à ses 69 ans, quand il estime en avoir vingt de moins. Encore…

Continuer la lecture

Éric Zemmour, le salafiste de l’identité française

Éric Zemmour est à l’identité française ce que le salafiste est à l’islam : une maladie de l’intelligence, qui détruit toute intériorité d’esprit et de cœur pour n’en faire qu’une vulgaire exhibition. Sur les plateaux et dans les studios, Éric Zemmour ne hurle pas « Faranssa akbar », mais c’est tout comme. Avec la promotion mouvementée de son…

Continuer la lecture

Hugo Clément, euthanasie et soleil vert

Un entretien du journaliste Hugo Clément avec une femme en bonne santé souhaitant faire appel à l’euthanasie a fait le tour du web fin août. Un exemple parmi tant d’autres des méthodes de ce nouveau journalisme « pop, fun et viral » qui se veut surtout redresseur de torts.  Il y a maintenant près de trente ans,…

Continuer la lecture

Arnaud Gauthier-Fawas, ni homme, ni femme, ni rien

Administrateur de l’Inter-LGBT (une de ces associations dont le caractère salutaire n’est plus, Dieu merci, à démontrer depuis longtemps), Arnaud Gauthier-Fawas a récemment été la cible d’une série de moqueries sur la toile pour avoir posément répondu à Daniel Schneidermann qu’il n’était ni un homme, ni blanc. Ce lointain héritier de Descartes mérite pourtant tout…

Continuer la lecture

Médine au Bataclan et chacun à sa place

La tenue prochaine au Bataclan d’un concert du rappeur Médine, dont certaines paroles font polémique («Crucifions les laïcards comme à Golgotha»), est dénoncé comme une indécence par plusieurs personnalités et anonymes demandant la déprogrammation de l’événement. D’autres, au contraire, prennent sa défense au nom de la liberté d’expression. Et chacun joue son rôle dans cette…

Continuer la lecture

J’irai graffer sur vos tombes

Le Parisien est décidément le plus chanceux des hommes. S’il fait abstraction de la crasse de ses rues, des loyers indécents, des pics de pollution, de la déliquescence de ses services publics jamais en mal d’occasion légitime ou non de cesser le travail, il pourra alors se conforter dans ce résidu du génie national français…

Continuer la lecture

Alain de Benoist : « Mai 68 a quelque chose d’une farce »

Mai 68 évoque, pour les générations qui n’ont pas connu cet événement, une rupture historique qui, outre son aspect révolutionnaire, est à l’origine d’une nouvelle conception de la société, ouvertement anti-traditionnelle. Alain de Benoist, contemporain de Mai 68 et penseur hétérodoxe de la droite, revient sur ce moment annonciateur du désenchantement politique. PHILITT : Aujourd’hui,…

Continuer la lecture

Michel Déon, un immortel sans sépulture

En début de semaine, nous apprenions que la Mairie de Paris refusait d’accorder une sépulture à l’écrivain Michel Déon dont les cendres ont pourtant été rapatriées en France. Pénélope Komitès, adjointe au maire de Paris en charge des affaires funéraires, mettait en avant des arguments juridiques pour masquer une décision de nature politique.  « Quelle indignité »,…

Continuer la lecture

Libération contre l’infâme

Le très résistant quotidien Libération s’inquiète de la réédition d’œuvres de « collabos ». Jusqu’où nous mènera la censure consensuelle de « l’infamie » ? « Doit-on republier l’infâme ? », se demande le « quotidien de gauche » Libération. L’interrogation ne vise pas les centaines de romans médiocres publiés lors des bien mal nommées « rentrées littéraires », ni les innombrables auto-fictions d’auteurs…

Continuer la lecture