Augustin Berque : «  Le Japon a massacré son territoire »

Augustin Berque est géographe, philosophe et orientaliste. Spécialiste du Japon, ses travaux se concentrent sur l’étude des milieux humains, science appelée « mésologie ». Traducteur et commentateur de l’ouvrage Fûdo de Watsuji Tetsurô, il est depuis des années attentif aux évolutions des villes nippones et aux concepts qui définissent la spatialité japonaise. [Cet article est…

Continuer la lecture

Ludivine Benard : « La vocation de vérité de Simone Weil fait d’elle un être à part »

Ludivine Benard est journaliste. Cofondatrice du Comptoir, elle a également travaillé pour Midi libre ou Ouest-France et collaboré au site Vice. Avec Simone Weil. La vérité pour vocation (éditions de l’Escargot, 2020), elle signe son premier livre, dédié à cette philosophe et femme de combat aussi fulgurante que passionnée. PHILITT : Vous sous-titrez votre livre…

Continuer la lecture

Chevaucher le tigre : l’illusion écologique selon Evola

L’écologie, qui s’impose avec évidence comme une noble cause dans le débat public, est-elle réellement apte à émanciper l’homme ? Ou bien ne fait-elle que reproduire les errances stériles du monde moderne ? Pour Julius Evola, ses perspectives sont d’autant plus limitées qu’elle repose sur les mêmes vieilles représentations que le système qu’elle se propose…

Continuer la lecture

Ernst Jünger et la domination du monde par le Travailleur

« Le paysan qui commence à travailler non plus avec des chevaux mais avec des chevaux-vapeur n’appartient plus à aucun “état”. C’est un Travailleur dans des conditions particulières », écrivait Ernst Jünger dans Le Travailleur (1932). Désormais le paysan sur son tracteur, ou le soldat servant sa mitrailleuse n’appartiennent plus à aucun « état ». Ils personnifient…

Continuer la lecture

Teilhard de Chardin : une philosophie spirituelle du progrès

Au mitan du XXe siècle, alors que le matérialisme domine la philosophie de l’histoire, Pierre Teilhard de Chardin imagine une téléologie qui, fondée sur la méthode scientifique, révèle le devenir spirituel de l’homme. Dans notre modernité où le matérialisme l’a résolument emporté, la fécondité de sa philosophie invite à reconsidérer les rapports de la science…

Continuer la lecture

Patrick Chastenet : « D’après Ellul, la technique moderne a provoqué un renversement total »

Patrick Chastenet est professeur de science politique à l’université de Bordeaux et membre de l’Institut de Recherche Montesquieu (IRM-CMRP). Proche de Jacques Ellul pendant une vingtaine d’années jusqu’à sa mort en 1994, il est devenu l’un des principaux spécialistes de l’œuvre ellulienne, qu’il étudie depuis environ quarante ans. Directeur des Cahiers Jacques-Ellul, président de l’Association…

Continuer la lecture

La libération de l’ignorance selon Shankara

Le professeur Gian Giuseppe Filippi vient de publier, dans la collection Théôria de L’Harmattan, Doctrine et méthode de l’Advaita Vedanta du Swami Satcidanandendra Sarasvati. L’auteur y réaffirme, à l’opposé de notre empirisme moderne et athée qui se borne à la multiplicité des êtres, la doctrine de l’Advaïta Védanta de Shankara, selon laquelle l’ignorance humaine consiste à…

Continuer la lecture

Le sport à l’époque moderne : du divertissement à la rationalisation (2/2)

Le sport se définit au départ par son caractère anti-utilitaire. S’il peut posséder une dimension d’agrément ou même un caractère sacré comme chez les anciens Grecs, il échappe à tout impératif de production. Ce n’est qu’avec l’avènement de la modernité, et notamment avec le puritanisme protestant, qu’il va être redéfini par un excès de rationalisation. …

Continuer la lecture