Claude Tresmontant, l’honneur de l’intelligence

Les 13 et 14 mai prochains se tiendront les Journées Claude Tresmontant à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. À l’heure du vingtième anniversaire de sa disparition, c’est l’occasion de revenir sur un métaphysicien puissant et tenace, authentique passeur et de tradition réaliste, pensant la doctrine chrétienne à l’épreuve des sciences expérimentales et des problèmes…

Continuer la lecture

Le catholicisme occulte

Si le roman noir s’inscrit historiquement dans la logique d’une pédagogie puritaine où l’épouvante a vocation à juguler les passions du lecteur, le genre a pu influencer bien des âmes se réclamant du catholicisme. L’esthétique gothique où l’atroce s’unit au sublime prolonge l’énergie prométhéenne contenue dans le romantisme. Le roman noir nous livre ainsi le…

Continuer la lecture

Jacques Maritain, l’ultra-mondain

Docteur Jacques et Mister Maritain. Maritain, polémiste proche de l’Action française ; Jacques, flirtant avec la démocratie chrétienne. Maritain, disciple de saint Thomas ; Jacques, défenseur des droits de l’homme. Qui de Jacques, qui de Maritain, est-il le nom ? Catholique converti et intransigeant, très aimé de Paul VI, Jacques Maritain a joué un rôle…

Continuer la lecture

Jacques Maritain et le Christ errant

De sa jeunesse socialisante à ses sympathies avec l’Action française, sans oublier son ouverture problématique à la démocratie libérale, Jacques Maritain travaille à sublimer le politique. Le rendre sublime, par la notion de personne ; le dépasser, par la mystique. Tout le paradoxe voit dans cette sublimation du politique, geste anti-moderne par excellence, la mise…

Continuer la lecture

La religion de Balzac ou la seconde vue de Philippe Muray (II)

Il est convenu de réduire Balzac au réalisme français ; cette caricature résonne déjà comme une ténébreuse affaire. Avec un ton pamphlétaire qui rejoint, d’après lui, l’intention souterraine de la Comédie humaine, Philippe Muray s’applique à retourner la recherche de l’Absolu en mystère(s) du romantisme, nous révélant son vrai visage : avant d’être un mouvement…

Continuer la lecture

La religion de Balzac ou la seconde vue de Philippe Muray (I)

Il est convenu de voir dans Balzac le père du réalisme français. Avec un ton pamphlétaire qui rejoint l’intention souterraine de la Comédie humaine, Philippe Muray retourne cette lecture parodique de Balzac à la lumière de son illuminisme, recherche de l’Absolu au service d’une esthétique politique et d’une possession romanesque. De près comme de loin,…

Continuer la lecture