Jean-Claude Michéa et la logique libérale : du conservatisme libéral comme alternative (2)

L’objectif est de sonder brièvement l’apport conservateur de la tradition libérale afin de relativiser l’antinomie, promue par Jean-Claude Michéa, de la logique libérale progressiste et de la « common decency » conservatrice. Le règne de l’individualisme dépeint par Jouffroy (voir la citation ouvrant la première partie) suggère, en réalité, une connexion entre l’individu et le sujet. L’individu est,…

Continuer la lecture

Spengler, Lasch, Bourget : culture et décadence

Avant de se demander trivialement qu’est-ce qu’une culture ou société décadente il faudrait peut-être réfléchir – et notre époque nous y oblige – à la possibilité même d’une telle interrogation. En effet, peut-on encore, sans provoquer l’incompréhension générale, associer culture et décadence ? Notre culture n’aurait-elle tout simplement pas anémié les préjugés intellectuels ou les…

Continuer la lecture

Leo Strauss lecteur de Jean-Jacques Rousseau

Jean-Jacques Rousseau occupe sans conteste une place à part dans l’histoire de la modernité. Figure définitivement ambivalente, il fut, à la fois, en réaction contre la vulgarisation des sciences et la profusion des arts ; chantre d’une vertu civique résolument conservatrice – « les anciens politiques parloient sans cesse de mœurs et de vertus ; les nôtres ne…

Continuer la lecture

Alasdair MacIntyre : autopsie d’une tradition des vertus

Si le traditionalisme burkéen pèche par une purge trop manifeste de la raison spéculative au profit d’une évolution historico-organique, Aristote, quant à lui, manque de mise en perspective historique et se voit, par conséquent, dans l’impossibilité de situer sa théorie des vertus au prisme d’une tradition. Le philosophe écossais, dans un effort salutaire, entend restituer…

Continuer la lecture

Alasdair MacIntyre : la défection d’une éthique des vertus

La défection ou l’oubli d’une tradition des vertus dans le débat moral contemporain est porteur d’une angoisse insoluble. L’analyse macintyrienne laisse filtrer un état d’incompréhension théorique et pratique, un dialogue de sourds au sein duquel chacun choisit des prémisses différentes pour tenir une position normative, et « c’est précisément parce qu’il n’existe dans notre société aucun…

Continuer la lecture

Alasdair MacIntyre : le concept de tradition

« Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Voilà la devise des Lumières » martelait frénétiquement Kant à l’aube de la Révolution française. Le rationalisme des Lumières s’oppose au traditionalisme comme il s’éloigne des philosophies du soupçon et du relativisme en tout genre. Chez Burke, par exemple, les traditions d’un peuple…

Continuer la lecture