Pierre Glaudes : « L’hypothèse de Maistre est que la Révolution est un déchaînement du mal utilisé par Dieu au service du bien »

Pierre Glaudes est professeur de littérature à l’Université Paris IV-Sorbonne. Ses travaux portent sur les romanciers français (Balzac, Chateaubriand, Mérimée) et la littérature d’idée (Joseph de Maistre) au XIXe siècle. Il s’intéresse également au roman et à la nouvelle « fin de siècle » (Léon Bloy, Barbey d’Aurevilly, Villiers de l’Isle-Adam). Il a notamment dirigé…

Continuer la lecture

Joseph de Maistre contre le protestantisme

Dans Sur le protestantisme, Joseph de Maistre critique très violemment l’esprit de la Réforme, responsable selon lui de l’affaissement de la monarchie et, par conséquent, de l’avènement de la Révolution française. Pour l’auteur contre-révolutionnaire, la religion protestante, animée par un esprit de révolte, est un danger terrible pour l’autorité ainsi que pour la foi. Dans…

Continuer la lecture

Chateaubriand entre le Lys et l’Aigle

Le Lys des Bourbons et l’Aigle de Bonaparte sont deux emblèmes pour lesquels la plume de Chateaubriand s’est usée, mais aussi deux symboles des évolutions politiques de cette statue du commandeur de la littérature française. Deux cents ans nous séparent de ces journées de la fin mars 1815 quand le carrosse du vicomte de Chateaubriand…

Continuer la lecture

La métamorphose républicaine de Victor Hugo

Quel fascinant destin que celui de Victor Hugo ! Destin qui l’amène en seulement quelques années du titre de vicomte de la monarchie de Juillet à un long et solitaire exil d’opposant républicain sous le Second Empire. Choses vues, recueil de chroniques écrites tout au long de sa vie, nous offre un témoignage unique sur…

Continuer la lecture

Le manifeste du désespoir de Léo Ferré

Dans la préface de son premier recueil de poèmes, Poète… vos papiers !, Léo Ferré livrait l’un de ses écrits les plus beaux et les plus violents. À la recherche de la poésie véritable, ce « manifeste du désespoir » renvoyait dos à dos les révolutionnaires et les bourgeois, leurs idéaux politiques et artistiques et leur conception identique de l’humanité,…

Continuer la lecture

Critique de la Révolution par Hegel : Périclès contre l’égalitarisme

Alors que la Révolution française insuffle à l’Europe une énergie philosophique nouvelle, affirmant ressusciter l’esprit de la démocratie grecque, un soupçon germe déjà dans l’esprit de Hegel : cette filiation avec l’Antiquité ne repose-t-elle pas sur un malentendu ? Par la figure de Périclès, le philosophe révèle l’erreur d’interprétation commise par ceux qui se réclament de la…

Continuer la lecture

La foi de Jean Jaurès : la Révolution au service de Dieu

Le socialisme n’a jamais cherché à se défaire de l’anti-christianisme qu’on lui a si souvent prêté, allant même parfois jusqu’à le revendiquer, au nom du matérialisme sur lequel repose sa doctrine. Figure historique et symbole inaltéré de ce mouvement, Jean Jaurès était pourtant un croyant convaincu, dont les conceptions religieuses, souvent mal comprises ou délibérément…

Continuer la lecture

Journal d’un curé de campagne de Bernanos : le dernier grand roman chrétien ?

À partir des confessions d’un modeste prêtre du Nord de la France, Georges Bernanos arrache petit à petit tous les voiles qui recouvrent la vérité de l’âme humaine. Les errements des fidèles de ce petit village isolé, les observations froides mais toujours compatissantes du jeune curé, ainsi que ses propres turpitudes mentales et physiques, forment de…

Continuer la lecture