La libération de l’ignorance selon Shankara

Le professeur Gian Giuseppe Filippi vient de publier, dans la collection Théôria de L’Harmattan, Doctrine et méthode de l’Advaita Vedanta du Swami Satcidanandendra Sarasvati. L’auteur y réaffirme, à l’opposé de notre empirisme moderne et athée qui se borne à la multiplicité des êtres, la doctrine de l’Advaïta Védanta de Shankara, selon laquelle l’ignorance humaine consiste à…

Continuer la lecture

L’esprit traditionnel des castes selon René Guénon

La modernisation des sociétés occidentales et indiennes nous ont conduits à ne plus concevoir les castes que sous un aspect exclusivement holiste, comme des groupes sociaux héréditaires voire comme des races. René Guénon s’opposa à ces conceptions : retournant aux fondements métaphysiques de cette institution, il soutint que l’appartenance à une caste se fonde essentiellement…

Continuer la lecture

Jean Borella contre la lecture moderniste de la Bible

Dans son nouveau livre sur Le Sens perdu de l’Écriture. Exégèse et herméneutique, le philosophe Jean Borella part d’un constat : l’ampleur de l’érudition déployée par l’exégèse biblique au cours du dernier siècle par les clercs eux-mêmes est inversement proportionnelle au développement de la pratique cultuelle, qui s’est effondrée en Occident. L’auteur en exhume et…

Continuer la lecture

Rémi Soulié : « Vient un moment où habiter redevient sage »

Rémi Soulié est essayiste et critique littéraire. Dans son nouveau livre Racination (Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2018), cet Aveyronnais de naissance rappelle, sur un mode poétique et non doctrinal, l’importance de l’enracinement pour l’âme humaine. À ses yeux, la « racination » ancre l’homme dans une immanence à la fois spirituelle et charnelle en même temps qu’elle maintient en…

Continuer la lecture

Jan Marejko, le verbe et la liberté

On assimile généralement notre modernité en crise au rationalisme. L’irrationalisme et autres nouveaux panthéismes apparaissent alors comme des attitudes antimodernes par excellence. Jan Marejko, dans La Cité des morts (1994), montre au contraire que ces deux attitudes, incapables de s’enraciner dans un Autre, sont solidaires d’une même réduction de l’esprit à la nature et à…

Continuer la lecture

Daoud Riffi : « En islam, l’intolérance est l’exception face à une tolérance fondamentale » (1/2)

Religion la plus tolérante qui soit ou « secte qui a réussi » ? Entre thuriféraires et adversaires de l’islam, il ne s’agit pas de trouver un bête juste milieu, mais de réintroduire des bases saines de discussion. Et, pour cela, laisser de côté des postures davantage dictées par des arrière-pensées partisanes que par une recherche honnête de…

Continuer la lecture