L’homme du XXIe siècle à l’épreuve de l’ennui

L’ennui surgit d’un conflit, d’un déchirement entre les aspirations de la puissance et la possibilité effective des actes. Si les romantiques s’insurgèrent contre le « mal du siècle », où l’ennui prend les couleurs de la mélancolie, ils lui livrèrent pourtant la bataille qui engendra leurs œuvres. Nous, jeunes contemporains, nous prenons nos retraites pour des…

Continuer la lecture

« Garçon ! » d’Ivan Chmeliov : le bourgeois ventripotent sur le banc des accusés

Tandis que l’opinion publique s’émeut du scandale du « Palais Vivienne », les éditions Sillage livrent opportunément une nouvelle édition de Garçon ! d’Ivan Chmeliov. Publié en 1911, à mi-chemin entre les deux révolutions russes, Garçon ! porte la voix d’un serveur de restaurant huppé où la haute société s’égaye tandis que sa propre vie part…

Continuer la lecture

« Le Napoléon de Notting Hill » de Chesterton : quand le moderne sort de sa léthargie

Les éditions Sillage ouvrent cette nouvelle année avec une réédition du Napoléon de Notting Hill de Chesterton. Tandis que la crise sanitaire secoue nos sociétés et fait résonner encore les vaines promesses de changement, le délicieux roman d’anticipation de l’écrivain anglais alerte sur l’affreuse et inéluctable constance du monde moderne et appelle à l’extravagance révolutionnaire.

Continuer la lecture

Le renard qui voulait être un hérisson : Tolstoï à la lumière de Joseph de Maistre

La nouvelle édition aux Belles Lettres du fameux essai d’Isaiah Berlin Le renard et le hérisson est l’occasion de revenir sur cette lecture passionnante de l’oeuvre de Tolstoï où, dans le rapprochement original avec Joseph de Maistre, le philosophe anglais met en évidence la conception philosophique de l’histoire du maître de la littérature russe.

Continuer la lecture

Teilhard de Chardin : une philosophie spirituelle du progrès

Au mitan du XXe siècle, alors que le matérialisme domine la philosophie de l’histoire, Pierre Teilhard de Chardin imagine une téléologie qui, fondée sur la méthode scientifique, révèle le devenir spirituel de l’homme. Dans notre modernité où le matérialisme l’a résolument emporté, la fécondité de sa philosophie invite à reconsidérer les rapports de la science…

Continuer la lecture

Guerre aux conservateurs : l’hérésie du dépôt légal

En 1832, Victor Hugo donnait, dans la Revue des deux mondes, un pamphlet intitulé Guerre aux démolisseurs. Espérant qu’« un cri universel appelle enfin la nouvelle France au secours de l’ancienne », il s’insurgeait contre les destructions effrénées du patrimoine national auxquelles se livraient ses contemporains. Deux siècles plus tard, l’époque s’enlise dans l’excès exactement inverse…

Continuer la lecture