L’égoïsme du désespoir selon Jean Giono

Descriptions saisissantes, équipée ébouriffante, sentiments étincelants ; la critique n’a eu de cesse de faire du Hussard sur le toit un roman d’aventure. Mais certains commentateurs se sont gardés de n’y voir que cela, soulignant le caractère allégorique du roman : lutte du bien ou plutôt du « bon » contre le mal, la guerre, certains y décelant des…

Continuer la lecture

Michel Maslowski : « Pour Norwid, le narcissisme caractérise notre époque marchande et industrielle »

Quel lien entre le piano de Chopin, la philosophie de Jean Paul II, la pensée d’Emmanuel Levinas et la doctrine du mouvement ouvrier Solidarnosc ? Réponse : Cyprian Norwid, poète méconnu de son vivant, passé à la postérité par le truchement de grands noms de la littérature européenne acquis à son génie. Professeur émérite de littérature…

Continuer la lecture

Pierre-Guillaume de Roux, L’Impardonnable

Pierre-Guillaume de Roux nous a quittés. De magnifiques hommages ont salué cet homme exceptionnel, hors de la grande presse comme il sied à une époque allergique à l’exception. De tous ces hommages se dégage le portrait d’un homme libre, d’une immense culture ; un « cœur pur » écrit Pierre Mari,un « cœur de Saint » dit Maxence Caron. Cet…

Continuer la lecture

Un cavalier bleu : Henry Montaigu

L’écrivain Luc-Olivier d’Algange, dernièrement l’auteur de L’âme secrète de l’Europe (L’Harmattan, coll. Théôria), rend hommage à l’œuvre de l’un de ses grands inspirateurs, l’écrivain aquitain Henry Montaigu, porte-parole poétique de l’esprit chrétien du Moyen Âge et penseur singulier d’un royalisme d’inspiration pérennialiste.  L’histoire littéraire, pas davantage que l’histoire politique, n’est sur le point de s’achever….

Continuer la lecture

Hervé Le Tellier est un fossoyeur heureux

Hervé le Tellier a remporté le prix Goncourt 2020 avec son livre L’Anomalie. Loué pour la légèreté de son écriture et l’ingéniosité de sa construction, ce roman de science-fiction symbolise, malgré lui peut-être, le déclin dans lequel la littérature contemporaine semble décidée à plonger.  Il a gagné ! Nous sommes le lundi 30 novembre, il…

Continuer la lecture

Les carnets du sous-sol de Dostoïevski, épicentre d’un séisme littéraire

Qualifiés par André Gide de « clé de voûte de son œuvre entière », Les carnets du sous-sol témoignent d’une rupture profonde dans l’art de l’écrivain russe. Publiés en 1864, Dostoïevski y fait entendre cette voix singulière qu’il déploiera pleinement dans ses romans les plus connus. L’année 1864, date de publication des Carnets du sous-sol, marque le dixième…

Continuer la lecture

Chevaucher le tigre : l’illusion écologique selon Evola

L’écologie, qui s’impose avec évidence comme une noble cause dans le débat public, est-elle réellement apte à émanciper l’homme ? Ou bien ne fait-elle que reproduire les errances stériles du monde moderne ? Pour Julius Evola, ses perspectives sont d’autant plus limitées qu’elle repose sur les mêmes vieilles représentations que le système qu’elle se propose…

Continuer la lecture

Rome pendant le confinement : regard sur l’antique cité mise à nu

Co-fondateur de la revue d’écologie intégrale Limite et auteur du Paradoxe Chesterton (L’escargot, 2019), Camille Dalmas travaille actuellement pour une agence de presse située à Rome. Confiné depuis deux mois, il évoque ses déambulations dans la ville aux sept collines désormais désertée.  Ces dernières semaines, pour me rendre sur mon lieu de travail, j’ai souvent…

Continuer la lecture