Simon Berger : « En littérature, je préfère croire plutôt que savoir »

Normalien en philosophie et jeune auteur de deux romans, Laisse aller ton serviteur (José Corti, 2020) et Jacob (Gallimard, 2021), Simon Berger a récemment publié Les Volcaniques, ensemble de huit méditations écrites à la première personne à propos de l’Auvergne, ses pierres et ses églises, ses écrivains et ses moines. Peuplés de monuments gothiques, de…

Continuer la lecture

L’option bénédictine de Rod Dreher : un pari antimoderne ?

Comment être chrétien dans un monde qui ne l’est plus ? Telle est l’interrogation que formule Le Pari bénédictin de Rod Dreher (2017). Si le journaliste américain se déclare ouvertement conservateur, sa critique conjointe des idéologies progressistes et des pseudo-solutions conservatrices ou réactionnaires habituelles se rapproche à maints égards d’une sensibilité antimoderne. Le « pari bénédictin » constitue-t-il…

Continuer la lecture

Laurent Mazliak : « Pour Paul Florenski, les mathématiques sont le langage de la création »

Dans L’Archipel du Goulag, Alexandre Soljenitsyne saluait la mémoire de Paul Florenski (1882-1937), mort au camp des Îles Solovki, en qui il voyait l’un des hommes les plus brillants de sa génération. Prêtre, philosophe et ingénieur, Florenski fut également un mathématicien de premier ordre. Laurent Mazliak, mathématicien et historien des mathématiques, nous fait découvrir la…

Continuer la lecture

Pierre Glaudes : « Bloy n’a pas son pareil pour explorer le négatif de la modernité »

Pierre Glaudes est historien de la littérature, professeur à la Sorbonne et l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’œuvre de Léon Bloy, notamment : Léon Bloy, la littérature et la bible (Belles Lettres, 2017). Avec Jean-Baptiste Amadieu, il a dirigé la publication des actes du colloque international consacré à l’auteur du Désespéré pour les cent ans…

Continuer la lecture

Les « Essais de Théodicée » de Leibniz ou la dystopie d’un monde sans larmes

La théodicée de Leibniz selon laquelle notre monde serait le meilleur possible a souvent été tournée en dérision par les chantres du Progrès comme Voltaire. Comment, en effet, justifier l’existence d’un Dieu bon et d’un monde harmonieux quand celui-ci renferme au contraire tant de malheurs ? Cette question, moins entendue qu’il n’y parait, est au…

Continuer la lecture

Guillaume Dezaunay : « Une révolution sociale doit nécessairement se fonder sur une révolution intérieure »

Le philosophe Guillaume Dezaunay publie Le Christ rouge (Salvator), un essai qui fonde l’anticapitalisme sur l’interprétation des Saintes Écritures et des textes traditionnels des Pères et Docteurs de l’Église. La spiritualité chrétienne s’y laisse découvrir, en amont de ses concessions mondaines, comme une spiritualité de la désappropriation et de la mise en commun, qui incite…

Continuer la lecture

Foucauld Giuliani : « Mounier abhorre la figure du chrétien tranquille et à l’aise dans son siècle »

Les éditions Salvator rééditent L’Affrontement chrétien, texte d’Emmanuel Mounier (1905-1950) écrit pendant la Seconde Guerre mondiale. Foucauld Giuliani, professeur de philosophie et fondateur du café associatif Le Dorothy, a rédigé l’introduction de la présente édition dans laquelle il revient sur les ambiguïtés du livre et sur les accusations formulées à son encontre notamment par l’historien…

Continuer la lecture

Dernières nouvelles du roman catholique

Existe-t-il un roman catholique ? La parution récente de La Chasse au Cerf, second roman de Romain Debluë, est l’occasion de poser cette ancestrale question à frais nouveaux. Outre la présence, parfois implicite, de l’œuvre des Bloy, Barbey, Bernanos, Claudel et autres Mauriac dans le cours du roman, la structure, le thème et le style de La…

Continuer la lecture

Joachim Le Floch-Imad : « Pour Tolstoï, l’artiste a un devoir d’insoumission à l’égard des mensonges du monde moderne »

Diplômé de Sciences Po et de la Sorbonne, Joachim Le Floch-Imad est directeur de la Fondation Res Publica. Dans Tolstoï. Une vie philosophique (Cerf), son premier livre, il s’applique à décrire avec précision l’évolution philosophique de Tolstoï et à mettre en lumière des sources parfois méconnues (Arthur Schopenhauer, Joseph de Maistre) ou du moins éclipsées…

Continuer la lecture