Jacques Maritain et le Christ errant

De sa jeunesse socialisante à ses sympathies avec l’Action française, sans oublier son ouverture problématique à la démocratie libérale, Jacques Maritain travaille à sublimer le politique. Le rendre sublime, par la notion de personne ; le dépasser, par la mystique. Tout le paradoxe voit dans cette sublimation du politique, geste anti-moderne par excellence, la mise…

Continuer la lecture

Écrire la faim : souligner l’union de l’âme et du corps

Dans Écrire la faim (Éditions l’Harmattan, 2016), Séverine Danflous mène une brillante étude littéraire sur cette expérience de l’extrême mise en mots par Franz Kafka, Primo Levi et Paul Auster. Trois écrivains, trois façons d’appréhender la faim à travers lesquels l’auteur recherche le sens de cette littérature du vécu. Penser le rapport de la littérature…

Continuer la lecture

Walter Schubart : l’Orient peut-il régénérer l’Occident ?

Dans son livre de 1938 L’Europe et l’âme de l’Orient, l’écrivain letton d’origine allemande Walter Schubart interroge la possibilité d’une renaissance spirituelle de l’Occident compromis par l’idéologie prométhéenne. À ses yeux, l’homme héroïque, c’est-à-dire l’homme qui soumet le monde à sa volonté, est à bout de souffle et doit laisser place à l’homme messianique qui…

Continuer la lecture

Aristote : aux origines de la phénoménologie

On attribue, à juste titre, l’invention de la phénoménologie au philosophe allemand Edmund Husserl. Cette discipline, qui s’est fixée comme objectif d’étudier non plus l’être en soi mais les manifestations de l’être, c’est-à-dire l’être en tant qu’apparaissant, en tant que surgissant dans le monde, opère une rupture avec la tradition métaphysique. Kant est le premier…

Continuer la lecture