La modernité tragique de Michel Foucault

C’est devenu, semble-t-il, un lieu commun que de présenter Michel Foucault comme la figure tutélaire de notre XXIe siècle naissant. Les féministes, les antiracistes, tous les défenseurs des minorités et les professionnels de l’émancipation en ont fait leur père spirituel. À l’inverse, l’union sacrée des marxistes orthodoxes et des réactionnaires l’accuse de faire le jeu…

Continuer la lecture

La modernité et ses critiques : cartographie des différentes tendances

La modernité, ou monde moderne, abrite en son sein deux grands mouvements : d’un côté, les adeptes des Lumières et, de l’autre, ceux qui émettent de franches réserves face à cet enthousiasme. Sous la catégorie « antimoderne » ou « réactionnaire », qui leur est assignée ou qu’ils s’assignent eux-mêmes, cohabitent pourtant diverses tendances, parfois mêmes…

Continuer la lecture

Le manifeste du désespoir de Léo Ferré

Dans la préface de son premier recueil de poèmes, Poète… vos papiers !, Léo Ferré livrait l’un de ses écrits les plus beaux et les plus violents. À la recherche de la poésie véritable, ce « manifeste du désespoir » renvoyait dos à dos les révolutionnaires et les bourgeois, leurs idéaux politiques et artistiques et leur conception identique de l’humanité,…

Continuer la lecture

Spengler, Lasch, Bourget : culture et décadence

Avant de se demander trivialement qu’est-ce qu’une culture ou société décadente il faudrait peut-être réfléchir – et notre époque nous y oblige – à la possibilité même d’une telle interrogation. En effet, peut-on encore, sans provoquer l’incompréhension générale, associer culture et décadence ? Notre culture n’aurait-elle tout simplement pas anémié les préjugés intellectuels ou les…

Continuer la lecture