Accueil / Littérature / Les blagues d’Ezra Pound

Les blagues d’Ezra Pound

Ezra Pound en 1945

Ezra Pound en 1945

Ezra Pound est un écrivain fantasque. Célèbre pour son recueil de poèmes les Cantos et pour son attachement à la cause mussolinienne, ce père du modernisme est très controversé. Condamné par les Etats-Unis pour haute trahison à la fin du second conflit mondial, il passa 13 années en hôpital psychiatrique – le gouvernement préférant voir en Pound un fou plutôt qu’un Américain rationnel ayant choisi le camp de l’ennemi. Un Américain est patriote ou n’est pas. Son œuvre est unique, particulièrement subjective et drôle. Pound s’exprime par fulgurance. Dans la Kulture en abrégé, il propose une compilation hétéroclite de connaissances sur l’art, la musique et la littérature à destination des masses. « Ce livre ne s’adresse pas aux rats de bibliothèque » prévient-il. Dans un style étonnant, Pound enchaîne les affirmations artistiquement arbitraires et les attaques drolatiques. En voici un échantillon significatif.

« A notre époque, Al Einstein a scandalisé les profs de philo en affirmant, à juste titre, que sa théorie de la relativité n’avait aucune portée philosophique. » p.31

« La question de savoir si Arry Stot était ou non un brave type a été fort souvent débattue. Vu son peu d’indulgence à l’égard des imbéciles , il devait déjà être très impopulaire à l’époque de la décadence des instituions grecques. » p. 104

« Aristote n’a pas sauvé le monde, économiquement parlant. » p. 240

« Mais supposons qu’Aristote ait eu quelque chose dans le crane, supposons que ce vieux (ou pas si vieux que ça) fumier ait « tiré un quelconque profit » de Platon, ou des cancans de Socrate raconté par Platon. » p. 263

« « Gorgias fout la logique en l’air » – Gros titre de la presse athénienne. » p. 86

« Même des bouseux comme Kipling et Hemingway ont payé leur tribut à l’intelligence, à leur obscure façon. » p. 125

« La lecture des livres consacrés à Shxpeare ne deviendra jamais mon passe temps favori […] » p. 138

« (Shxper, Jacquespère, peu importe l’orthographe) » p. 202

« Je me suis beaucoup trop éloigné des faits précis et concrets pour écrire plus intelligiblement que Bertie Russell ou que n’importe quel thésard souffreteux. » p. 141

« Ce n’est pas la boue qui justifie l’esprit. Kant, Hegel, Marx aboutissent au Guépéou. Quelque chose leur faisait défaut. » p. 146

« (Accordons-nous ici une pause de réflexion.) » p. 31

M.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*