Visage d’écrivain : Roger Nimier

Roger Nimier demeure prisonnier d’un statut d’icône dans l’esprit de nombreux lecteurs. La description de son portrait permet de mesurer l’écart de dignité entre son œuvre et sa légende racoleuse. Au fait, est-ce véritablement un visage d’écrivain ? Ne serait-ce pas plutôt celui d’un comédien de cinéma ? Avec cette bouille de chérubin plantée sur ce corps…

Continuer la lecture

Le véritable sens du selfie

Selon Giacomo Leopardi, la Mort et la Mode sont sœurs, toutes deux filles de la Caducité. Cette parenté s’exprime et sévit effroyablement à travers le selfie. Un usage néfaste qui, sous des aspects inoffensifs et négligeables, cache une destruction de l’Homme. C’était il y a environ dix ans. L’invasion fut prompte, énergique et sans détour….

Continuer la lecture

La fermeture des maisons closes ou la quadrature d’un cercle vicieux

Les tentatives de prohibition du vice ne manquent pas au cours de l’Histoire. Que l’objet en soit les jeux d’argent, la fornication rémunérée ou la biture, elles s’avèrent pour la plupart des échecs. Cela a pour conséquence de faire prospérer ces mêmes vices dans la clandestinité, là où précisément ils s’épanouissent le mieux. « La tolérance ? Il y…

Continuer la lecture

Visage d’écrivain : Henry de Montherlant

Aujourd’hui délaissé par les lecteurs, Henry de Montherlant fut pourtant l’une des gloires littéraires du siècle dernier. Seul écrivain à avoir jamais été élu à l’Académie française sans en faire expressément la demande, il était en outre doté d’un faciès atypique. Portrait-bestiaire d’un buste-à-pattes. La rime unissant visage et mirage résonne sous la paroi du…

Continuer la lecture