Jan Marejko, le verbe et la liberté

On assimile généralement notre modernité en crise au rationalisme. L’irrationalisme et autres nouveaux panthéismes apparaissent alors comme des attitudes antimodernes par excellence. Jan Marejko, dans La Cité des morts (1994), montre au contraire que ces deux attitudes, incapables de s’enraciner dans un Autre, sont solidaires d’une même réduction de l’esprit à la nature et à…

Continuer la lecture

Michéa : la logique libérale contre l’autonomie individuelle

Dans son dernier ouvrage, Le loup dans la bergerie (Flammarion, Climats, 2018), Michéa s’évertue à actualiser sa thèse de l’unité du libéralisme, politique, culturel et économique et à l’approfondir sous l’angle du lien entre droits de l’homme et société libérale. Michéa rappelle que la protection des droits individuels n’a pas attendu le XVIIIe siècle pour…

Continuer la lecture

Baptiste Rappin : « L’organisation s’est substituée au cosmos lors de la révolution scientifique moderne »

Maître de conférences à l’Institut d’Administration des Entreprises de Metz, Baptiste Rappin a élaboré une approche phénoménologique des enjeux du management dans le monde contemporain. De l’exception permanente vient de paraître aux Éditions Ovadia et constitue le deuxième volet de sa réflexion sur le système managérial qui se situe aux confluents de la philosophie, de…

Continuer la lecture

Ayn Rand et la folie libertarienne

Que deviendrait le monde sans Steve Jobs, Bill Gates ou Peter Thiel, sans hommes politiques et sans intellectuels ? Dans La Grève, roman monumental rédigé de 1951 à 1957 et livre le plus influent aux États-Unis après la Bible, la philosophe américaine Ayn Rand estime que la société s’écroulerait nécessairement sans ses « hommes de valeurs »….

Continuer la lecture

Soljenitsyne et la crise spirituelle de l’Occident

Lorsqu’à 59 ans, après quatre années de proscription, Alexandre Issaïevitch Soljenitsyne est invité à prononcer un discours à l’université de Harvard en 1978, les auditeurs s’attendent à une critique en règle de la société soviétique, de la part d’un célèbre dissident. Contre toute attente, l’écrivain met l’Occident face à ses propres contradictions et prononce un…

Continuer la lecture

Ernest Hello : l’avare sacrifie la richesse sur l’autel de l’argent

[Cet article est initialement paru dans PHILITT #6] Écrivain catholique et mystique né à Lorient en 1828, Ernest Hello est aujourd’hui tombé dans l’oubli. Dans son chef-d’œuvre, L’Homme : la vie, la science, l’art (1872) il dresse un portrait de l’avare touchant à un absolu tel qu’il ferait, selon le mot du critique Henri Lasserre, passer…

Continuer la lecture

L’astrologie traditionnelle ou la sagesse du cosmos

Abreuvés d’horoscopes fantaisistes, nos contemporains ont largement oublié la nature et les fondements de l’astrologie. Dans son étude introductive Sagesse de l’astrologie traditionnelle (L’Harmattan, 2018), l’astrologue et philosophe Louis Saint-Martin actualise, contre de nombreux préjugés, la validité de cette science traditionnelle. Louis Saint-Martin est un astrologue reconnu, fort de plus de trente ans de pratique…

Continuer la lecture

Faust, une nouvelle histoire de la création

[Cet article est initialement paru dans PHILITT #6] Depuis que les nations européennes ont renoncé à leurs devises respectives, la rigueur allemande domine un continent qui peine encore à conquérir l’harmonie économique tant espérée. Sans doute savait-on l’Allemagne particulièrement scrupuleuse en la matière ; la crise grecque aura dévoilé l’inflexible austérité avec laquelle elle administre…

Continuer la lecture

Quand Péguy se retrouve en Mai 68 : le jeu des réceptions intellectuelles

[Cet article est paru initialement dans Cahiers libres] Les réceptions intellectuelles sont des repères pour comprendre un évènement. De quel auteur les acteurs s’inspirent-ils ? Ainsi, suivre comment Charles Péguy, mort en 1914, est perçu en Mai 68 permet d’éclairer l’évènement. Inclassable et contre les apparences, Péguy se retrouve avec Mai 68 inspirateur de bien des…

Continuer la lecture

Françoise Bonardel : « Une différence irréductible me semble subsister entre Orient et Occident »

Françoise Bonardel est philosophe et essayiste, professeur émérite à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Auteur de nombreux ouvrages traitant autant d’hermétisme que de gnose ou d’alchimie, se consacrant aussi bien aux traditions anciennes qu’à Antonin Artaud ou plus récemment à Carl Gustav Jung, elle analyse l’identité culturelle européenne dans la postmodernité.  PHILITT : Vous avez…

Continuer la lecture