Pierre Glaudes : « Bloy s’interroge sur l’absence d’un Dieu qui semble silencieux ou impuissant »

Pierre Glaudes est professeur de littérature à l’Université Paris IV-Sorbonne. Ses travaux portent notamment sur le roman et la nouvelle « fin de siècle » (Léon Bloy, Barbey d’Aurevilly, Villiers de l’Isle-Adam…). Léon Bloy, la littérature et la Bible, son dernier ouvrage paru aux éditions des Belles Lettres, explore le rapport de l’écrivain à l’écriture,…

Continuer la lecture

Bloy et Mirbeau : deux révoltés, un invendable

1917 est l’année de la mort de Léon Bloy, mais aussi de celle d’Octave Mirbeau. Malgré les évidentes différences qui séparent le catholique fervent de l’anarchiste athée, ces deux parfaits contemporains convergent sur bien des points. Yves Lepesqueur, contributeur à L’Atelier du roman, cherche à comprendre en quoi Bloy, plus que Mirbeau, est réfractaire à…

Continuer la lecture

Le catholicisme noir

Si le roman noir s’inscrit historiquement dans la logique d’une pédagogie puritaine où l’épouvante a vocation à juguler les passions du lecteur, le genre a pu influencer bien des âmes se réclamant du catholicisme. L’esthétique gothique où l’atroce s’unit au sublime prolonge l’énergie prométhéenne contenue dans le romantisme. Le roman noir nous livre ainsi le…

Continuer la lecture

Cédric Passard : « Henri Rochefort est à la fois héros populaire et ennemi public »

Agrégé de sciences sociales, Cédric Passard est actuellement maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille et chercheur au CERAPS-CNRS. Sa thèse de doctorat, soutenue en 2013, avait pour objet l’étude socio-historique des processus de politisation à la fin du XIXe siècle en France saisis à travers la production pamphlétaire de l’époque. Il…

Continuer la lecture

La haine du moderne pour le secret

Le problème d’une société qui prône la transparence n’est pas seulement qu’elle bannit toute vie privée, mais qu’elle encourage le bourgeois à dévoiler impudiquement sa transparente existence intérieure. [Cet article est paru initialement dans le troisième numéro de la revue Limite] Nous savons, depuis la publication de La France contre les robots en 1947, que…

Continuer la lecture

La République des pamphlets : quand la liberté d’expression n’avait pas de limites

« La France compte 36 millions de sujets, sans compter les sujets de mécontentement… » Cette phrase restée célèbre ouvre,  en mai 1868, l’éditorial d’Henri Rochefort dans le premier numéro de La lanterne. À cette époque, le régime impérial se libéralise et  les lois sur la presse s’assouplissent. Une brèche s’ouvre pour l’opposition. Cette nouvelle…

Continuer la lecture

Renouveau de la droite littéraire : un sectarisme qui se prend pour de la subversion ?

Ils disent aimer Louis-Ferdinand Céline, Léon Bloy, Ezra Pound… Mais qu’aiment-ils vraiment chez eux ? Leur adoration est-elle esthétique ou politique ? La littérature doit-elle se résumer à cette fascination pour les écrivains controversés ? Petite satire de cette jeune garde qui se réclame de la « droite littéraire ». Nul n’est plus zélé qu’un nouveau…

Continuer la lecture