Michel Henry : penser l’intériorité radicale de la vie contre l’objectivation du monde

La phénoménologie de Michel Henry ambitionne de dépasser les paradigmes de ses prédécesseurs pour penser l’intériorité radicale de la vie. Le philosophe va trouver dans l’immanence l’essence même de l’être : la vie en tant qu’elle s’affecte elle-même dans une pure épreuve de soi. Épreuve de soi à laquelle l’homme ne peut échapper, condamné qu’il est…

Continuer la lecture

Michel Henry : le savoir de la vie contre la barbarie de Galilée

[Cet article est initialement paru dans la revue PHILITT #5 consacrée à la barbarie] Dans La barbarie (1987), Michel Henry nous met en garde contre les prétentions des sciences modernes : l’objectivité qu’elles revendiquent n’est autre qu’un appauvrissement de la réalité. Selon lui, le savoir fondamental de l’homme, celui qui permet tous les autres, n’est pas…

Continuer la lecture

Kant : critique du cogito cartésien

Deux questions majeures vont nous permettre de mettre en lumière la tension chez Kant vis-à-vis de l’héritage cartésien. Tout d’abord, pourquoi l’exposé de l’entreprise Critique de Kant doit-il passer par la critique de la métaphysique classique dont Descartes est sans conteste le meilleur représentant ? Dans un deuxième temps, en quoi la référence à Descartes…

Continuer la lecture