Dostoïevski contre le libéralisme

« Tous nos socialistes déclarés, ceux qui s’affichent comme tels, soit dans le pays, soit à l’étranger, ne sont que des libéraux », affirme Evguéni Pavlovitch, un personnage de L’Idiot de Dostoïevski. Cette formule, amusante pour celui qui contemple le spectacle politique actuel, doit pourtant être remise dans son contexte. L’anachronisme, s’il peut parfois s’avérer…

Continuer la lecture

Visage d’écrivain : Bernanos

L’âme transmute le visage, lui donnant une texture, un relief qui par moment peut bel et bien faire remonter le fond à la surface. Bernanos caractérise bien ce mouvement brusque de l’alchimie corporelle, il a une bouille à la hauteur de l’homme. Sur lui, l’on peut voir une épaisse tignasse coiffer une face incandescente, frémissante…

Continuer la lecture

Pierre Bergé : le Pape du progrès

Pierre Bergé est un ami de la liberté et de l’idéologie du progrès. Le débat sur le mariage pour tous a été l’occasion pour lui de montrer qu’il était un homme de convictions. Aux délires nauséabonds des antis, Pierre Bergé a su opposer une foi inflexible. C’est l’histoire d’un homme, d’un petit BHL frappé de rotondité, au regard fatigué…

Continuer la lecture

Weininger : critique de Sexe et Caractère

Otto Weininger est un philosophe autrichien connu pour son ouvrage Sexe et Caractère. Sa mort prématurée à l’âge de 23 ans a définitivement consacré son œuvre. Admiré par Freud et Wittgenstein, Weininger est un penseur dense et complexe. Si les thèses qu’il soutient peuvent choquer aujourd’hui, nous préférons lui opposer des arguments philosophiques plutôt que…

Continuer la lecture