Dostoïevski contre le nihilisme

Dostoïevski publie Les Démons à partir de 1871 dans le Messager russe. Cet ouvrage a pour but de dénoncer le nihilisme : Stavroguine, le personnage central de l’œuvre, symbolise une forme pure, excédentaire de cet esprit du néant. « C’est à ce moment, tandis que je buvais du thé et bavardais avec ma bande, que…

Continuer la lecture

Le Roi et l’Oiseau : le retour

Le chef d’œuvre poétique de Paul Grimault et Jacques Prévert est de retour dans les salles obscures. Ce projet commencé en 1947 n’a véritablement abouti qu’en 1980. Dernier vestige de la conscience française du dessin animé, Le Roi et l’Oiseau a influencé les plus grands maîtres de l’animation comme Hayao Miyazaki. « Allô ! Allô ! Forte récompense….

Continuer la lecture

Jack Lang d’Arabie

Jack Lang a été nommé président de l’Institut du monde arabe le 25 janvier 2013. À peine débarqué, cet homme singulier a surpris son monde en organisant un cocktail en l’honneur de la ministre de la Culture de Taïwan. Occasion de dresser le portrait de cet humaniste sans peur et sans reproche. « Vive la…

Continuer la lecture

Tarantino, un homme surestimé

Tarantino n’est pas un réalisateur important. C’était déjà une évidence avant Django Unchained qui ne fait que confirmer une tendance qui dure depuis Kill Bill (2003). Alors que le jeune Tarantino avait eu la bonne idée de se limiter à un genre particulier (le film de gangster), le Tarantino des années 2000 cherche à se…

Continuer la lecture

Dostoïevski : « Toute la question est de savoir si Shakespeare est supérieur à une paire de bottes. »

Deux positions s’affrontent dès lors qu’il s’agit de parler d’art. D’un côté, les tenants d’un relativisme culturel, de l’autre, les amateurs de hiérarchisation. Dostoïevski appartient à la deuxième catégorie. Dans Les Démons, le vieux poète Stépane Trophimovitch déclare «  […] que Shakespeare et Raphaël sont au-dessus de l’émancipation des paysans, au-dessus de la nationalité, au-dessus…

Continuer la lecture

Les blagues d’Ezra Pound

Ezra Pound est un écrivain fantasque. Célèbre pour son recueil de poèmes les Cantos et pour son attachement à la cause mussolinienne, ce père du modernisme est très controversé. Condamné par les Etats-Unis pour haute trahison à la fin du second conflit mondial, il passa 13 années en hôpital psychiatrique – le gouvernement préférant voir…

Continuer la lecture

Nabe, l’enfant révolutionnaire

En 1985, Marc-Edouard Nabe fonce tête baissée dans la société du spectacle. Les convenances, la bienséance, la courtoisie, il ignore. Son but : injecter de l’énergie brute dans la littérature. Si son passage est remarqué dans Apostrophe, l’émission de Pivot, son entreprise a échoué. Hier, il joutait avec Sportès et Roberts. Aujourd’hui, Lévy et Musso occupent…

Continuer la lecture