La porte des enfers dans le bouddhisme japonais

Le Japon est le pays des alter-mondes, des fantômes et des esprits, des chemins vers l’au-delà, des limbes et des landes dévolues aux morts, des réincarnations et des mérites, des enfers aux infinis bas-fonds. C’est au milieu de ce monde flottant et labyrinthique, culturellement complexe, que le culte de la figure bouddhique de Jizo trône….

Continuer la lecture

Éditorial – L’idée de mort est l’ultime régulatrice de l’hybris

[Cet éditorial est initialement paru dans PHILITT #7, que vous pouvez vous procurer en suivant ce lien] Dans La Philosophie de la volonté (1949), Paul Ricœur attribue à la mort une place singulière. Si le caractère, l’inconscient et la vie constituent le triptyque de « l’involontaire absolu » – c’est-à-dire les trois donnés face auxquels la…

Continuer la lecture

Du respect des morts

Antigone a déserté. La question de la dignité de nos morts ne se pose plus dans les mêmes termes depuis que le matérialisme et l’hygiénisme, comme une superstition des modernes, ont triomphé.   Qu’importe la vue du visage crispé de celui dont la mort a été violente. Qu’importe la vue de ses yeux froids, qui…

Continuer la lecture

Cioran : triompher de la vie par la mort

Emil Cioran, né dans les Carpates, en Roumanie, ressent très tôt le besoin de coucher ses pensées sur le papier. Le penseur va faire du désespoir le centre de sa réflexion philosophique. À ses yeux, le suicide apparaît comme un moyen de supporter le caractère absurde de l’existence. Contrairement à Sartre qu’il envisage comme un entrepreneur…

Continuer la lecture

Roméo vs Tristan : duel d’amoureux

Tout garçon s’est déjà imaginé commettre les plus grandes folies pour les doux yeux de sa belle, braver les interdits et affronter le monde étant sans doute les deux preuves les plus absolues de la dévotion amoureuse. Parce qu’il ne saurait y avoir de grand amour qu’impossible, voire désespéré, l’imaginaire collectif européen gravite depuis toujours…

Continuer la lecture