La peur des épidémies et la construction de l’Occident moderne

Dans La Peur en Occident, l’historien Jean Delumeau explore les craintes des sociétés européennes entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle. En particulier, la peur des épidémies, qui explose après la Peste Noire, a profondément marqué la psychologie et la culture occidentales de son empreinte. En 1714, l’érudit italien Muratori, auteur d’un traité sur…

Continuer la lecture

L’obéissance, fondement de l’ordre social chrétien

L’obéissance est une vertu bien étrangère au monde moderne, pétri d’orgueil et d’individualisme. Présente de façon embryonnaire chez les Grecs, à la manière d’une « intuition pré-chrétienne » selon le mot de Simone Weil, la vertu d’obéissance sera le grand message de la Révélation chrétienne, avant qu’elle n’inonde l’ordre social médiéval.  L’obéissance est au cœur du christianisme….

Continuer la lecture

Henri Pirenne : le rôle de l’expansion islamique dans la naissance de l’Europe

« Sans l’islam, l’Empire franc n’aurait sans doute jamais existé, et Charlemagne sans Mahomet serait inconcevable. »  Telle est la thèse du grand médiéviste belge Henri Pirenne, qu’il exposa dans son ouvrage Mahomet et Charlemagne, paru après sa mort en 1937. Elle éclaire d’un nouvel œil les origines du Moyen Âge, et bouscule le paradigme européiste…

Continuer la lecture

Le droit de propriété : un blasphème contre Dieu

La propriété constitue l’un des principaux piliers de la société moderne, notamment occidentale. Néanmoins, le droit de propriété, entendu comme le pouvoir absolu et illimité de l’individu sur la chose appropriée, est un concept relativement récent, qui naît du mouvement de sécularisation de la pensée juridique, initié au XVIIe siècle. Nulle propriété humaine possible, en…

Continuer la lecture

François Villon, le premier poète maudit

Si François Villon appartient au panthéon de la littérature française, sa légende de poète maudit s’est autant forgée sur son oeuvre que sur sa vie de marginal. Dans une biographie récemment parue, la médiéviste Sophie Cassagnes-Brouquet retrace avec exigence son destin d’errance et de crime. François Villon nourrit un mystère qui en a fait le père d’une…

Continuer la lecture

René Guénon : le monde moderne et le choc des civilisations

La personne et l’œuvre de René Guénon semblent venir d’une époque bien éloignée de la nôtre. Né en France au XIXème siècle, ce mathématicien de formation, penseur de la « tradition » converti au soufisme, côtoya les sociétés occultistes et abhorrait le milieu universitaire. Dans quelle mesure un tel homme peut-il nous éclairer  sur le monde d’aujourd’hui…

Continuer la lecture