L’impersonnalité de Flaubert : un style métaphysique

Le style de Flaubert est régi par le principe d’impersonnalité. Mais cette notion, aussi célèbre que complexe, est sujette aux contre-sens et aux interprétations réductrices. On insiste souvent sur son lien avec l’objectivité scientifique, à une époque où les romanciers se rêvent en hommes d’étude. On signale à juste titre ses rapports avec l’ironie, dont…

Continuer la lecture

La religion de Balzac ou la seconde vue de Philippe Muray (II)

Il est convenu de réduire Balzac au réalisme français ; cette caricature résonne déjà comme une ténébreuse affaire. Avec un ton pamphlétaire qui rejoint, d’après lui, l’intention souterraine de la Comédie humaine, Philippe Muray s’applique à retourner la recherche de l’Absolu en mystère(s) du romantisme, nous révélant son vrai visage : avant d’être un mouvement…

Continuer la lecture