La critique totale d’Albert Thibaudet

L’incontournable Histoire de la Littérature française d’Albert Thibaudet, parue pour la première fois en 1936, vient d’être rééditée aux éditions du CNRS. Introduite par l’historien Michel Leymarie, cette nouvelle édition livre au lecteur de 2016 six cents pages d’une analyse littéraire totale des grands textes et auteurs français. Mêlant œuvres littéraires, forces historiques, cultures philosophiques…

Continuer la lecture

L’homo reactus, le progressiste et le conservateur

Confondus à tort et à dessein dans le langage médiatique, le réactionnaire et le conservateur ont pourtant de quoi nourrir une querelle d’importance. Leur rapport au temps et à l’Histoire les distingue en même temps qu’il structure leur comportement politique et esthétique. Rien n’est moins évident que de définir le réactionnaire, et nombreux sont ceux qui…

Continuer la lecture

La symbolique douleur du condamné à mort

Les blessures de la Grande Armée, la souffrance au nom du Christ, le destin de Leopold von Sacher-Masoch, père du masochisme, la naissance de l’anesthésie… Dans son dernier ouvrage, En d’atroces souffrances, Antoine de Baecque se lance dans une étonnante histoire de la douleur. L’occasion de se pencher avec lui sur l’enjeu politique des exécutions…

Continuer la lecture

La brisure et la réverbération des temps : un bref portrait de Chateaubriand

Dans Le Souvenir du monde. Essai sur Chateaubriand (Grasset, 2011), Michel Crépu a donné un portrait inégalable de Chateaubriand, rendant à celui-ci toute la vivacité incisive que la légende romantique fait trop oublier. Puisse cet article (conçu à l’origine comme une contribution à un volume collectif sur les représentants littéraires de « l’esprit français »)…

Continuer la lecture

Providentialisme et théologie politique chez Joseph de Maistre

Les Considérations sur la France de Joseph de Maistre, publiées en avril 1797, ne sont pas seulement l’expression d’une défiance vis-à-vis de la République et de l’esprit des Lumières. Elles sont, peut-être avant tout, un essai de théologie politique et la première formulation du providentialisme maistrien. Si, pour Maistre, la Révolution française est bel et…

Continuer la lecture

Edmund Burke : gouverner avec le peuple et la tradition

Souvent considéré comme un réactionnaire, Edmund Burke a néanmoins contribué au renouveau de la pensée politique. Le recul historique a aussi permis de vérifier nombre des prédictions du député britannique, notamment sur la Révolution française. Par ailleurs, ses analyses critiques s’inscrivent dans une tradition libérale et non dans un rejet aveugle des évolutions de son…

Continuer la lecture

Les réacs d’aujourd’hui sont les bobos de demain

Manif pour tous, critique de l’antiracisme, défense inconditionnelle de la liberté d’expression, volonté de renouer avec un destin national : un mouvement de réaction semble bel et bien gagner du terrain en France depuis quelques années. Nous tenterons ici d’analyser sa valeur intrinsèque et d’appréhender son avenir. « Réactionnaire » : encore un mot galvaudé. C’est devenu un…

Continuer la lecture

Fichte, la Révolution française et Napoléon

La Révolution Française, fruit de l’opposition à l’absolutisme, a très largement influencé la philosophie fichtéenne. La France apparaît pour le philosophe comme la nation qui a su délivrer l’humanité de ses chaînes matérielles. « La Doctrine de la Science est née, durant les années où la nation française faisait, à force d’énergie, triompher la liberté politique. »…

Continuer la lecture