Libération contre l’infâme

Le très résistant quotidien Libération s’inquiète de la réédition d’œuvres de « collabos ». Jusqu’où nous mènera la censure consensuelle de « l’infamie » ? « Doit-on republier l’infâme ? », se demande le « quotidien de gauche » Libération. L’interrogation ne vise pas les centaines de romans médiocres publiés lors des bien mal nommées « rentrées littéraires », ni les innombrables auto-fictions d’auteurs…

Continuer la lecture

Balthus, les jeunes filles et nous

On apprenait récemment que des New-Yorkais avaient lancé une pétition pour faire retirer du Metropolitain Museum of Art une toile de Balthus, Thérèse rêvant. Évoquant « l’image romantique d’une enfant érotisée », leur pétition semble pourtant rater sa cible. C’est que l’on peut dire bien des choses de la peinture de Balthus (de son vrai nom Balthasar…

Continuer la lecture

Michael Edwards : « La langue inclusive est un bégaiement cérébral » (1/2)

Sir Michael Edwards est membre de l’Académie française et professeur au Collège de France à la chaire d’Étude de la création littéraire en langue anglaise. Il évoque pour PHILITT la polémique sur l’écriture inclusive et en profite pour rappeler la position des immortels sur cette question.  PHILITT : L’écriture inclusive était défendue jusqu’à présent de manière relativement…

Continuer la lecture

Jean d’Ormesson : pourquoi la « littérature du bonheur » est l’antilittérature

Le décès de Jean d’Ormesson donnera lieu à des éloges sans doute exagérés. Dans ce concert de louanges saluant « le meilleur de l’esprit français », d’autres ne manqueront pas d’attaquer avec un malin plaisir le talent incertain d’une personnalité agaçante. Mais la question essentielle est au-delà : la littérature qu’il voulait incarner est-elle véritablement de…

Continuer la lecture

Quand l’homo reactus se fait le chantre du « réel »

Sur le champ de bataille de l’idéologie, le « réel » est souvent invoqué comme argument d’autorité. Aujourd’hui, c’est homo reactus qui, plus que tous les autres, se pense comme garant du « réel ». Derrière ce procédé, il dissimule souvent bien mal sa mauvaise foi et sa bêtise. La convocation systématique du « réel » est devenue le procédé rhétorique…

Continuer la lecture

Homo trottinettus défie le temps

Homo trottinettus est à l’avant-garde de la modernité. Il ringardise la marche et prouve que l’homme peut se libérer d’un quotidien banal en aménageant des moments ludiques pour vivre pleinement la vie moderne. Vous l’avez vu remonter le quai du RER à Châtelet – Les Halles, suscitant l’admiration de tous, avant qu’il ne pénètre dans…

Continuer la lecture

Falk van Gaver : « Il n’y a rien d’équivalent à Immédiatement dans la presse aujourd’hui »

L’essayiste Falk van Gaver retrace dans cet entretien l’évolution d’Immédiatement dont il est devenu le rédacteur en chef en 2001. Tiraillée entre deux tendances, les « maurrassiens-républicains » et les « anarcho-situationnistes », la revue connaîtra une scission importante au début des années 2000 avant de prendre un tournant écologiste et anarchiste-chrétien – une ligne qui permet de rapprocher…

Continuer la lecture

Éditorial – Nous sommes barbares

[Cet éditorial est initialement paru dans PHILITT #5] Le prophète Nathan soumit au roi David le cas suivant : voulant nourrir un voyageur, un homme riche préféra offrir l’unique brebis d’un pauvre homme plutôt que de sacrifier l’une de ses nombreuses bêtes. David fut scandalisé : « L’homme qui a fait cela mérite la mort…

Continuer la lecture

Achetez le 5e numéro de notre revue !

Commandez PHILITT #5 en cliquant ici. Sommaire du numéro : – un entretien avec Gabriel Martinez-Gros sur Ibn Khaldûn – un entretien avec Bruno Dumézil sur la représentation de la barbarie – des articles d’invités : Alexandre de Vitry (Péguy), Thibault Isabel, Yves Lepesqueur (Nagaï Kafû) – une fiction de Solange Bied-Charreton – un court…

Continuer la lecture

La guerre des Six Jours : un tournant militaire, politique et sémantique

C’était il y a exactement cinquante ans. Le lundi 5 juin 1967, Israël lançait une gigantesque offensive militaire contre trois armées arabes : l’Égypte de Nasser, la Syrie du parti Baath (dirigée alors par Noureddine al-Atassi) et la Jordanie du roi hachémite Hussein. Ce troisième conflit israélo-arabe, court et intense, constitue un tournant certain pour le monde arabe…

Continuer la lecture