Éditorial – L’argent est seul devant Dieu

[Cet éditorial est initialement paru dans PHILITT #6, que vous pouvez vous procurer en suivant ce lien] « L’argent est seul devant Dieu. » Lorsque Péguy écrit cette phrase en 1914 dans sa Note conjointe sur M. Descartes et la philosophie cartésienne, il entend inscrire sa critique de l’argent dans une condamnation plus large du monde moderne. Selon…

Continuer la lecture

Clément Rosset, disparition d’un idiot

Inactuel, tragique, irrésistiblement jovial, pochard invétéré, tel était ce bon Clément Rosset, qui nous a quittés ce mercredi 28 mars 2018, à l’âge de 78 ans. Son œuvre est un hymne à la joie, à cette joie de vivre qui jaillit de l’amour inconditionnel d’un réel débarrassé de toutes ses contrefaçons et ramené à sa…

Continuer la lecture

Autonomie de la technique et obsolescence de l’homme chez Günther Anders

Alors que les transhumanistes nous promettent un avenir où les inadaptés deviendront des « chimpanzés du futur », où l’imminence de la catastrophe nucléaire hante notre quotidien, les objets techniques semblent coloniser nos vies à grande vitesse. Comment penser la technique dès lors que la densité, la complexité et la puissance de ses artefacts va croissante, et…

Continuer la lecture

Pierre-François Souyri : « Les samouraïs ont décliné avec l’essor de la bourgeoisie »

Pierre-François Souyri est un historien spécialiste de l’histoire du Japon. Ce professeur honoraire à l’université de Genève a notamment publié en 2016 Moderne sans être occidental. Aux origines du Japon d’aujourd’hui (Gallimard). Son livre Samouraï, 1000 ans d’histoire du Japon (Presses universitaires de Rennes, 2013) a été réédité en 2017. PHILITT : Pouvez-nous décrire le contexte historique…

Continuer la lecture

Œcuménisme et tradition: la perspective catholique selon Nicolas de Cues

L’œcuménisme religieux est souvent pensé comme une idée moderne née du (trop) célèbre aggiornamento. Cette idée est pourtant une signature du christianisme depuis les origines, et constitue le grand souci du théologien médiéval Nicolas de Cues. Sa lecture nous invite à retrouver cette idée telle qu’elle était comprise traditionnellement, dans le cadre de la théologie…

Continuer la lecture

Julien Hervier : « Pour Ernst Jünger, le monde est entré dans la dépendance totale de la technique »

À l’occasion des 20 ans de la mort d’Ernst Jünger, PHILITT s’est entretenu avec Julien Hervier, son traducteur, ami et biographe qui revient sur la vie d’un des plus grands écrivains allemands du XXe siècle.  PHILITT : Ernst Jünger est aujourd’hui surtout connu pour ses écrits de guerre qui l’imposèrent comme un auteur majeur, dès…

Continuer la lecture

Xavier Grall ou la mystique du Lointain

Un trésor allait tomber dans l’oubli : L’inconnu me dévore du poète chrétien et breton Xavier Grall. Pierre Adrian l’a exhumé, en cette année 2018, pour rappeler à la mémoire des chrétiens ce magnifique cahier de bord qui retrace une quête amoureuse du Dieu Inconnu de l’antique Aréopage.  L’inconnu me dévore n’est pas un livre….

Continuer la lecture

Gabriel Martinez-Gros : « Pour Ibn Khaldûn, plus le pouvoir est barbare et mieux l’État fonctionne »

[Cet article est initialement paru dans la revue PHILITT #5 consacrée à la barbarie] Gabriel Martinez-Gros est professeur d’histoire médiévale à l’université Paris Nanterre. Spécialiste de l’Andalousie, il s’est aussi penché sur l’œuvre d’Ibn Khaldûn, auquel il a consacré plusieurs travaux, dont Ibn Khaldûn et les sept vies de l’islam (Actes Sud, 2006). Dans sa…

Continuer la lecture

Ernest Psichari, prince de la jeunesse en armes

1913 : la France cède aux « douces romances » du pacifisme. Sous l’influence de l’intelligentsia parisienne, la jeunesse française se désintéresse de la guerre et des soldats. Contre le parti des intellectuels, Ernest Psichari, un jeune officier d’artillerie coloniale, publie son deuxième roman, un roman à thèse, dont le mot d’ordre est le « militarisme intégral ». Achevé sous…

Continuer la lecture

Correspondance Nietzsche-Wagner : de Siegfried à Zarathoustra

Les éditions Kimé publient la première traduction en français de la correspondance entre Nietzsche et Wagner. Ces lettres, qui témoignent de l’affection mutuelle que se portaient deux des plus grands génies allemands, permettent surtout de mieux comprendre l’évolution de la pensée nietzschéenne et le dépassement par Nietzsche du pessimisme de Schopenhauer –  étape décisive dans…

Continuer la lecture