De l’au-delà à l’en-deçà

L’écrivain, poète et essayiste Luc-Olivier d’Algange observe la modernité comme le théâtre d’une grande contradiction littéraire. D’antiphrases en antiphrases, celles de l’égalité, de l’hédonisme, de l’identité, de l’herméneutique ou de l’universel, chacun de ses grands discours forment tous autant de mensonges qui se laissent finalement résumer à une hérésie anthropologique et spirituelle fondamentale : la…

Continuer la lecture

L’esprit traditionnel des castes selon René Guénon

La modernisation des sociétés occidentales et indiennes nous ont conduits à ne plus concevoir les castes que sous un aspect exclusivement holiste, comme des groupes sociaux héréditaires voire comme des races. René Guénon s’opposa à ces conceptions : retournant aux fondements métaphysiques de cette institution, il soutint que l’appartenance à une caste se fonde essentiellement…

Continuer la lecture

Karl Polanyi : réencastrer l’économie dans la société

Le « Brexit », la campagne « antisystème » de Donald Trump, la progression de partis dits « populistes » en Europe, l’expansion de l’extrémisme religieux, le tournant « conservateur » des milieux intellectuels (en France), le retour du religieux sur la scène politique : tous ces éléments traduisent un rejet de l’économie de marché, ou du moins de sa prétention à régenter tous…

Continuer la lecture

Le mythe prométhéen du surhomme

La figure du surhomme hante encore aujourd’hui l’imaginaire européen. Les travaux très sérieux sur le transhumanisme – la théorie de l’homme augmenté – n’en sont-ils pas une nouvelle expression ? Améliorer l’intelligence, les capacités physiques et même l’espérance de vie semble être à portée des sciences contemporaines. Mais de quand date ce refus de la limite,…

Continuer la lecture

Au-delà des droits de l’homme d’Alain de Benoist : une critique du droit contaminé par la morale

Dans un édito de la revue Éléments, Alain de Benoist expliquait que notre époque vivait le glissement de l’ancienne morale à un moralisme omniprésent. Face à cet impérialisme, il en appelait aux « libertins ».1 Son dernier essai, paru chez Pierre-Guillaume de Roux (réédition largement augmentée d’un ouvrage du même titre publié chez Krisis en 2004), propose…

Continuer la lecture

Jean-Claude Michéa et la logique libérale : du conservatisme libéral comme alternative (2)

L’objectif est de sonder brièvement l’apport conservateur de la tradition libérale afin de relativiser l’antinomie, promue par Jean-Claude Michéa, de la logique libérale progressiste et de la « common decency » conservatrice. Le règne de l’individualisme dépeint par Jouffroy (voir la citation ouvrant la première partie) suggère, en réalité, une connexion entre l’individu et le sujet. L’individu est,…

Continuer la lecture