Zakhar Prilepine : « L’important n’est pas de faire la guerre, mais d’avoir une perception religieuse et mystique de la vie »

Zakhar Prilepine est l’auteur d’une œuvre variée mêlant romans, nouvelles, recueils de poésie, essais et chroniques de guerre. Dans un style peu académique oscillant entre récit biographique, histoire militaire, anthologie poétique et littérature, il revient dans son dernier ouvrage traduit aux Éditions des Syrtes sur la vie et l’œuvre de huit officiers et poètes russes…

Continuer la lecture

Vico, pour un retour aux héros et aux poètes

De Giambattista Vico est essentiellement restée, en France, suite à la traduction de Michelet, la réputation d’un pionnier de la philosophie de l’histoire. Mais ce titre de précurseur occulte la spécificité de sa pensée qui, en s’opposant à Descartes, en revalorisant l’imagination, et en refusant tout progrès linéaire, constitue pourtant une des premières critiques radicales…

Continuer la lecture

Le Dieu noir de Marie Noël

Poétesse bien connue de son vivant, auteure également de contes, de souvenirs et de textes philosophiques, saluée par ses contemporains et cependant quelque peu oubliée ces dernières décennies, Marie Noël connaît aujourd’hui un regain d’intérêt, marqué notamment par l’ouverture en 2017 de son procès en béatification. Parfois réduite à une réputation de chansonnière pour catéchisme,…

Continuer la lecture

Le capitalisme selon Houellebecq : l’éloge de la société pré-industrielle (2/3)

Houellebecq opère régulièrement dans ses romans un travail de dénigrement de l’économie, la présentant comme une science vile et méprisante. Dans Plateforme, pourtant un roman au sein duquel se trouvent de longs développements économiques, l’écrivain aime à rappeler que « l’économie est un mystère ». Le héros déclare même, après avoir longuement parlé de la…

Continuer la lecture

Michel Houellebecq, la rédemption par l’écriture

Rares sont les écrivains qui ont su, comme Céline, « mettre [leur] peau sur la table », c’est-à-dire payer de leur propre personne, se sacrifier secrètement à travers leurs personnages. Houellebecq y est parvenu : sans doute est-ce l’origine des malentendus dont souffre son oeuvre puisque, en fidèle héritier de Huysmans, ses romans oscillent nonchalamment entre l’autobiographie…

Continuer la lecture

Rémi Soulié : « Vient un moment où habiter redevient sage »

Rémi Soulié est essayiste et critique littéraire. Dans son nouveau livre Racination (Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2018), cet Aveyronnais de naissance rappelle, sur un mode poétique et non doctrinal, l’importance de l’enracinement pour l’âme humaine. À ses yeux, la « racination » ancre l’homme dans une immanence à la fois spirituelle et charnelle en même temps qu’elle maintient en…

Continuer la lecture

Charles Maurras, de la poésie au royalisme

On aurait voulu l’oublier, le laisser croupir avec les rebuts de l’histoire. Pourtant, cent cinquante ans après sa naissance, Charles Maurras est de retour. Grâce à sa récente réédition dans la collection Bouquins, nous sont restitués l’essentiel de sa pensée politique, ainsi que son œuvre littéraire, trop souvent négligée. L’occasion de découvrir, derrière l’affreux pétainiste…

Continuer la lecture

Xavier Grall ou la mystique du Lointain

Un trésor allait tomber dans l’oubli : L’inconnu me dévore du poète chrétien et breton Xavier Grall. Pierre Adrian l’a exhumé, en cette année 2018, pour rappeler à la mémoire des chrétiens ce magnifique cahier de bord qui retrace une quête amoureuse du Dieu Inconnu de l’antique Aréopage.  L’inconnu me dévore n’est pas un livre….

Continuer la lecture

Mouloud Mammeri, la colline retrouvée

Largement oublié en France, l’illustre écrivain kabyle ne cesse d’inspirer dans sa patrie natale. Son œuvre, à la fois littéraire et scientifique, s’inscrit dans un romantisme critique à la fois de la modernité jacobine, mais aussi d’un certain folklorisme berbère sclérosant. Si sa figure bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance institutionnelle, les thèmes qu’il aura soulevé de…

Continuer la lecture