Alain de Benoist : « Le libéralisme met la liberté au service du seul individu »

Alain de Benoist est écrivain et journaliste. Théoricien de la « Nouvelle Droite », il a participé à la fondation des revues Éléments, Nouvelle École et Krisis. La critique de la modernité, de l’ethnocentrisme, ainsi que la défense des autonomies locales sont au cœur de son œuvre prolifique (plus de 50 ouvrages et 3 000 articles publiés). Il vient de publier Contre…

Continuer la lecture

Éditorial – L’outrage infligé aux enfants, forme absolue du nihilisme

[Cet éditorial est paru initialement dans PHILITT #8, que vous pouvez vous procurer en suivant ce lien] Dans Sérotonine, le dernier roman de Michel Houellebecq, l’homme moderne est dépeint avec noirceur et cynisme, deux traits caractéristiques d’une prose à laquelle les lecteurs se sont habitués. Pourtant, l’indifférence au bien et au mal prend une forme…

Continuer la lecture

Journal d’Anna Dostoïevski : la vérité nue de l’écrivain

Le journal d’Anna Dostoïevski est un document exceptionnel qui permet d’entrer dans l’intimité du couple qu’elle forme avec le grand écrivain. De l’été à l’hiver 1867, elle va mettre sur papier le quotidien de leur exil genevois d’où ressortent deux préoccupations principales : l’addiction à la roulette et la maladie de Dostoïevski.  Quel sentiment étrange,…

Continuer la lecture

Un démon de petite envergure de Fiodor Sologoub : la queue de comète du nihilisme

Dans Un démon de petite envergure (1905), Fiodor Sologoub propose une nouvelle déclinaison de la figure du nihiliste. À travers Peredonov, l’écrivain dépeint un homme à la laideur morale inégalée, préoccupé uniquement par son avancement social. Si les nihilistes ont toujours été traités avec sévérité par la littérature russe, les prédécesseurs de Peredonov déployaient une…

Continuer la lecture

Jean-François Pradeau : « Pour Platon, il faut que la mort travaille la vie »

[Cet entretien est initialement paru dans PHILITT #7] Jean-François Pradeau est professeur de philosophie à l’université Jean-Moulin-Lyon III. Il dirige la Revue des études platoniciennes qu’il a créée en 2004. Il a notamment publié Platon et l’imitation (Aubier, 2009) et, avec Luc Brisson, un Dictionnaire Platon (Vrin, 2007). En nous interrogeant sur la conception de…

Continuer la lecture

Michel Henry : penser l’intériorité radicale de la vie contre l’objectivation du monde

La phénoménologie de Michel Henry ambitionne de dépasser les paradigmes de ses prédécesseurs pour penser l’intériorité radicale de la vie. Le philosophe va trouver dans l’immanence l’essence même de l’être : la vie en tant qu’elle s’affecte elle-même dans une pure épreuve de soi. Épreuve de soi à laquelle l’homme ne peut échapper, condamné qu’il est…

Continuer la lecture

Le Naturien : des anarchistes parisiens à l’avant-garde de l’écologie

L’écologie existait déjà en 1898 à travers un mouvement libertaire aussi éphémère qu’original : le naturianisme. Les éditions du Sandre ont eu l’audacieuse idée de republier le fac-similé de la collection complète de son journal intitulé Le Naturien. On y découvre une réflexion avant-gardiste et radicale qui condamne avec virulence les méfaits de la civilisation. Paru…

Continuer la lecture

Marcel Gauchet : « L’argent a une propension diabolique à se transformer en une fin en soi »

[Cet entretien est paru initialement dans PHILITT #6] Marcel Gauchet est philosophe. Il est directeur d’études émérite à l’EHESS (Écoles des hautes études en sciences sociales) et dirige la revue Le Débat.  Il a publié en 2017 Le nouveau monde, le quatrième tome de L’Avènement de la démocratie. Nous l’avons interrogé sur le rôle prépondérant…

Continuer la lecture

Nicolas Briand : « Pour F. G. Jünger, nous ne vivons pas l’avènement d’homo deus mais d’homo titanus »

Nicolas Briand est germaniste et traducteur. Il a traduit et préfacé La perfection de la technique de Friedrich Georg Jünger, le frère de Ernst Jünger, qui vient de paraître aux éditions Allia. Cette traduction inédite en français nous permet de découvrir un texte philosophique de première importance et d’une parfaite actualité. Auparavant, Nicolas Briand avait déjà…

Continuer la lecture

Éditorial – L’idée de mort est l’ultime régulatrice de l’hybris

[Cet éditorial est initialement paru dans PHILITT #7, que vous pouvez vous procurer en suivant ce lien] Dans La Philosophie de la volonté (1949), Paul Ricœur attribue à la mort une place singulière. Si le caractère, l’inconscient et la vie constituent le triptyque de « l’involontaire absolu » – c’est-à-dire les trois donnés face auxquels la…

Continuer la lecture