Xavier Grall ou la mystique du Lointain

Un trésor allait tomber dans l’oubli : L’inconnu me dévore du poète chrétien et breton Xavier Grall. Pierre Adrian l’a exhumé, en cette année 2018, pour rappeler à la mémoire des chrétiens ce magnifique cahier de bord qui retrace une quête amoureuse du Dieu Inconnu de l’antique Aréopage.  L’inconnu me dévore n’est pas un livre….

Continuer la lecture

Le pari d’Eric Rohmer

Éric Rohmer est le cinéaste de l’amour et du hasard, du badinage et du vague à l’âme. Depuis 1959 et Le Signe du Lion, jusqu’aux Amours d’Astrée et de Céladon en 2007, il se découvre infiniment, tant les richesses de son œuvre semblent inépuisables. Dans deux films, Ma Nuit chez Maud (1969) et Conte d’hiver (1992),…

Continuer la lecture

Oblomov : une éthique de la paresse

Oblomov n’est pas seulement le récit d’un homme paresseux mais aussi celui d’un homme à la recherche du bonheur. Oblomov repoussera la passion, une émotion jugée trop violente pour accepter une dimension inférieure du bonheur. Être capable de toucher le bonheur réel, celui à hauteur d’homme, n’est-ce pas cela s’accomplir ? C’est en tout cas la sagesse choisie…

Continuer la lecture

Vladimir Nabokov, les femmes et la Russie

Amoureux fou de la même femme jusqu’à sa mort, Vladimir Nabokov peupla pourtant ses romans de nombreuses figures féminines obsédantes, inquiétantes et parfois sulfureuses. Les créatures qui hantent les lignes de ses œuvres les plus remarquables revêtent tour à tour l’apparence de la tentatrice venimeuse, de l’âme-soeur éternelle ou de l’idéal inaccessible. En réalité, bien…

Continuer la lecture

Roméo vs Tristan : duel d’amoureux

Tout garçon s’est déjà imaginé commettre les plus grandes folies pour les doux yeux de sa belle, braver les interdits et affronter le monde étant sans doute les deux preuves les plus absolues de la dévotion amoureuse. Parce qu’il ne saurait y avoir de grand amour qu’impossible, voire désespéré, l’imaginaire collectif européen gravite depuis toujours…

Continuer la lecture

Charles Péguy : le temporel et l’intemporel dans De la situation faite au parti intellectuel

En 1905, Charles Maurras publie L’avenir de l’Intelligence dans la revue Minerva. Dans cet article, le maître à penser de l’Action Française livre sa vision de l’ordre du monde. Pour Maurras, trois éléments redéfinissent tout au long de l’histoire les rapports de force entre les hommes : l’Intelligence, l’Or et le Sang. Pour le Martégal, ce…

Continuer la lecture