La peur des épidémies et la construction de l’Occident moderne

Dans La Peur en Occident, l’historien Jean Delumeau explore les craintes des sociétés européennes entre le XIVe siècle et le XVIIIe siècle. En particulier, la peur des épidémies, qui explose après la Peste Noire, a profondément marqué la psychologie et la culture occidentales de son empreinte. En 1714, l’érudit italien Muratori, auteur d’un traité sur…

Continuer la lecture

Vico, pour un retour aux héros et aux poètes

De Giambattista Vico est essentiellement restée, en France, suite à la traduction de Michelet, la réputation d’un pionnier de la philosophie de l’histoire. Mais ce titre de précurseur occulte la spécificité de sa pensée qui, en s’opposant à Descartes, en revalorisant l’imagination, et en refusant tout progrès linéaire, constitue pourtant une des premières critiques radicales…

Continuer la lecture

Louis Ménard : l’incarnation du divin dans l’hellénisme

Écrivain et poète passionné par l’antiquité, Louis Ménard a consacré de nombreux ouvrages à la pensée grecque. Républicain convaincu, il conçoit le polythéisme helléniste comme un modèle culturel et spirituel indispensable à l’établissement d’un régime authentiquement républicain dans la France du XIXe siècle. Pour Louis Ménard, le monothéisme est à la monarchie absolue ce que…

Continuer la lecture

Georges Florovsky : la voie byzantine

Georges Florovsky est l’un des plus grands historiens issus de la diaspora russe post-révolutionnaire. Il a consacré une partie importante de ses efforts intellectuels à tenter de comprendre les racines spirituelles de la révolution bolchévique, car « la révolution russe fut une catastrophe spirituelle, une disparition de l’âme, un embrasement des passions rebelles, et c’est pourquoi…

Continuer la lecture

L’orthodoxie, une ressource spirituelle dans les sociétés libérales d’Occident

Dans son dernier livre, intitulé Le christianisme orthodoxe face aux défis de la société occidentale (Cerf, 2018), Christophe Levalois réunit un certain nombre de textes issus de conférences ou de chroniques, auxquels s’ajoute un entretien avec PHILITT. Dans ce recueil, l’auteur vise à cerner certains éléments du rapport entre l’orthodoxie et l’Occident aujourd’hui, près d’une…

Continuer la lecture

Mouloud Mammeri, la colline retrouvée

Largement oublié en France, l’illustre écrivain kabyle ne cesse d’inspirer dans sa patrie natale. Son œuvre, à la fois littéraire et scientifique, s’inscrit dans un romantisme critique à la fois de la modernité jacobine, mais aussi d’un certain folklorisme berbère sclérosant. Si sa figure bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance institutionnelle, les thèmes qu’il aura soulevé de…

Continuer la lecture

Jacques Sapir : « En 1917, la bourgeoisie russe est faible et incapable de s’affirmer » (1/2)

Économiste et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jacques Sapir est un spécialiste de la Russie contemporaine. Il est également l’auteur de l’influent blog RussEurope. À l’occasion du centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917, il a accordé à PHILITT un entretien en deux parties sur les ressorts économiques et politiques…

Continuer la lecture

La guerre des Six Jours : un tournant militaire, politique et sémantique

C’était il y a exactement cinquante ans. Le lundi 5 juin 1967, Israël lançait une gigantesque offensive militaire contre trois armées arabes : l’Égypte de Nasser, la Syrie du parti Baath (dirigée alors par Noureddine al-Atassi) et la Jordanie du roi hachémite Hussein. Ce troisième conflit israélo-arabe, court et intense, constitue un tournant certain pour le monde arabe…

Continuer la lecture