Marc Froidefont : « Joseph de Maistre refuse l’image déprimante d’un homme perdu dans un univers insignifiant »

Joseph de Maistre est très connu pour ses engagements politiques, mais cette renommée se faisait jusqu’ici au détriment des raisons théologiques et philosophiques de ses positionnements contre-révolutionnaires. Le philosophe Marc Froidefont répare cette injustice, dans sa Théologie de Joseph de Maistre (Classiques Garnier, 2023). À l’appui de nombreux inédits du comte, il nous délivre les…

Continuer la lecture

La franc-maçonnerie contre-révolutionnaire

Souvent, progressistes et réactionnaires, partisans et opposants à la franc-maçonnerie, se rejoignent par leur attribution du projet révolutionnaire aux idéaux maçonniques, prétendument libéraux et irréligieux. Il existe pourtant une réalité moins connue de l’Ordre : sa fidélité aux principes de l’institution monarchique et de l’institution catholique traditionnelles, et sa contestation de l’entreprise révolutionnaire. En 1910,…

Continuer la lecture

La conversation comme révolte littéraire

Dans Terre Lucide. Entretiens sur les météores et les signes des temps, réédité chez L’Harmattan (coll. Théôria), les écrivains Luc-Olivier d’Algange et Philippe Barthelet s’abandonnent au fleuve créateur de la conversation autour d’une question fondamentale : quelle forme peut prendre une écriture rebelle qui ne soit pas une littérature contraire, mettant en péril le geste…

Continuer la lecture

Le renard qui voulait être un hérisson : Tolstoï à la lumière de Joseph de Maistre

La nouvelle édition aux Belles Lettres du fameux essai d’Isaiah Berlin Le renard et le hérisson est l’occasion de revenir sur cette lecture passionnante de l’oeuvre de Tolstoï où, dans le rapprochement original avec Joseph de Maistre, le philosophe anglais met en évidence la conception philosophique de l’histoire du maître de la littérature russe.

Continuer la lecture

La modernité et ses critiques : cartographie des différentes tendances

La modernité, ou monde moderne, abrite en son sein deux grands mouvements : d’un côté, les adeptes des Lumières et, de l’autre, ceux qui émettent de franches réserves face à cet enthousiasme. Sous la catégorie « antimoderne » ou « réactionnaire », qui leur est assignée ou qu’ils s’assignent eux-mêmes, cohabitent pourtant diverses tendances, parfois mêmes…

Continuer la lecture

Louis de Bonald : le sacre du social

« Vivre ensemble », « faire société », « rester unis ». Voilà des expressions dont la répétition a rongé le sens. Défenseur d’une unité politique fondée sur le droit naturel, Louis de Bonald prôna cette réconciliation totale du peuple de France. Posant le primat du social sur l’individu, du commun sur le particulier, il eut pour exigence la…

Continuer la lecture

Le mythe prométhéen du surhomme

La figure du surhomme hante encore aujourd’hui l’imaginaire européen. Les travaux très sérieux sur le transhumanisme – la théorie de l’homme augmenté – n’en sont-ils pas une nouvelle expression ? Améliorer l’intelligence, les capacités physiques et même l’espérance de vie semble être à portée des sciences contemporaines. Mais de quand date ce refus de la limite,…

Continuer la lecture

Rémi Soulié : « Boutang cultive une profonde tendresse à l’égard de Bernanos »

Pierre Boutang aurait eu 100 ans le 20 septembre 2016. Pour Rémi Soulié, essayiste et disciple de l’auteur d’Ontologie du secret, un hommage s’imposait. Pour saluer Pierre Boutang (Éditions Pierre-Guillaume de Roux) compile plusieurs articles ainsi qu’un témoignage de première main intitulé « Le cas Boutang ». Rémi Soulié a également publié Nietzsche ou la sagesse dionysiaque…

Continuer la lecture

« Le nouveau Moyen Âge » : Nicolas Berdiaev dans les pas de Joseph de Maistre

Si l’influence de Dostoïevski sur la pensée de Berdiaev est connue, celle de Joseph de Maistre l’est un peu moins. Pourtant, l’apport du Savoyard sur le travail du philosophe russe est considérable dès lors qu’il s’agit de penser le phénomène révolutionnaire. En effet, Berdiaev reprend à son compte les conclusions formulées dans les Considérations sur…

Continuer la lecture

Au-delà des droits de l’homme d’Alain de Benoist : une critique du droit contaminé par la morale

Dans un édito de la revue Éléments, Alain de Benoist expliquait que notre époque vivait le glissement de l’ancienne morale à un moralisme omniprésent. Face à cet impérialisme, il en appelait aux « libertins ».1 Son dernier essai, paru chez Pierre-Guillaume de Roux (réédition largement augmentée d’un ouvrage du même titre publié chez Krisis en 2004), propose…

Continuer la lecture