Louis Ménard : l’incarnation du divin dans l’hellénisme

Écrivain et poète passionné par l’antiquité, Louis Ménard a consacré de nombreux ouvrages à la pensée grecque. Républicain convaincu, il conçoit le polythéisme helléniste comme un modèle culturel et spirituel indispensable à l’établissement d’un régime authentiquement républicain dans la France du XIXe siècle. Pour Louis Ménard, le monothéisme est à la monarchie absolue ce que…

Continuer la lecture

« La Reprise » de Kierkegaard, ou le courage de la foi

Søren Kierkegaard, philosophe d’inspiration luthérienne, est une figure de l’existentialisme chrétien. Critique sévère des pasteurs de son milieu, il retourne à la source du luthéranisme avant sa mutation institutionnelle en Église concurrente de l’Église romaine. Kierkegaard se fait penseur radical de l’intériorité informelle de la foi. La « Reprise » (Gentagelsen) est un concept clef de sa philosophie…

Continuer la lecture

Laurent Fourquet : « Les chrétiens doivent être les dissidents du monde moderne »

Laurent Fourquet, normalien, énarque et agrégé de sciences sociales, vient de publier Le christianisme n’est pas un humanisme (Pierre-Guillaume de Roux). Dans cet ouvrage, il montre que le christianisme s’oppose en tout point à notre société de consommation, façonnée par l’idéologie de l’humanisme issue des Lumières. Il revient pour PHILITT sur cet antagonisme entre christianisme…

Continuer la lecture

Françoise Bonardel : « Une différence irréductible me semble subsister entre Orient et Occident »

Françoise Bonardel est philosophe et essayiste, professeur émérite à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Auteur de nombreux ouvrages traitant autant d’hermétisme que de gnose ou d’alchimie, se consacrant aussi bien aux traditions anciennes qu’à Antonin Artaud ou plus récemment à Carl Gustav Jung, elle analyse l’identité culturelle européenne dans la postmodernité.  PHILITT : Vous avez…

Continuer la lecture

L’existentialisme chrétien de Kierkegaard : le christianisme contre la chrétienté

La figure de Søren Kierkegaard est assurément paradoxale : le philosophe danois dit s’opposer à la chrétienté au nom du christianisme. Existerait-il un « christianisme anti-chrétien » ? Si la pensée de Kierkegaard semble être une énigme, la clef pour résoudre celle-ci doit être située dans la perception particulière de la foi que propose le philosophe — et dans son approche…

Continuer la lecture

David Bisson : « Guénon envisage l’espace politique comme un vaste champ psychique »

On pourrait penser au premier abord que la question politique est étrangère à la pensée de René Guénon. Pourtant, la notion d’autorité et l’idée de la constitution d’une élite intellectuelle apparaissent dans son œuvre. David Bisson, docteur en sciences politiques et historien des idées, a publié René Guénon, une politique de l’esprit (Éditions Pierre-Guillaume de…

Continuer la lecture

Éthique de subsistance et esprit capitaliste chez Werner Sombart

Figure de la révolution conservatrice allemande, Werner Sombart a consacré une large part de son œuvre à l’analyse de l’esprit capitaliste et à la recherche de ses origines. En s’intéressant à la genèse du capitalisme qu’il situe au Bas Moyen Âge, le sociologue allemand met en exergue l’opposition entre une éthique commerciale européenne précapitaliste, dite de…

Continuer la lecture

Le silence de Léon Bloy

L’œuvre de Léon Bloy repose sur l’usage immodéré de la parole. Mais la production abondante de cette figure à contre-courant ne doit pas nous faire postuler l’idée d’une œuvre construite comme une expérience intrinsèque au langage, autotélique, mais comme une médiation vers ce qui n’est pas de la littérature : le silence du Verbe. La parole…

Continuer la lecture

La théologie politique du Léviathan de Thomas Hobbes

Le philosophe anglais Thomas Hobbes est si connu qu’une présentation de sa doctrine politique pourrait sembler redondante à tout lecteur cultivé. L’idée d’un contrat entre plusieurs individus entérinant le passage de l’état de nature à l’état social, la justification du caractère absolu de l’autorité du souverain, l’approche négative de la liberté du sujet par opposition…

Continuer la lecture