Emilia Robin : « Pour Pompidou, la littérature est un recours contre le technicisme »

Emilia Robin est spécialiste d’histoire contemporaine et directrice des études à l’Institut Georges-Pompidou depuis 2010. Elle évoque pour PHILITT le rôle majeur de la littérature dans la vie de l’ancien professeur de lettres devenu le deuxième président de la Ve République.  PHILITT : Quels écrivains ont habité l’imaginaire du jeune Georges Pompidou ? Emilia Robin : Les…

Continuer la lecture

Quand l’homo reactus se fait le chantre du « réel »

Sur le champ de bataille de l’idéologie, le « réel » est souvent invoqué comme argument d’autorité. Aujourd’hui, c’est homo reactus qui, plus que tous les autres, se pense comme garant du « réel ». Derrière ce procédé, il dissimule souvent bien mal sa mauvaise foi et sa bêtise. La convocation systématique du « réel » est devenue le procédé rhétorique…

Continuer la lecture

Le Baron Ungern, dernier général blanc et dieu de la guerre

Souvent dépeint comme un baron sanguinaire, un être cruel, fou et violent, le baron Ungern est une figure qui inspira bien plus souvent les romanciers que les historiens. Il fut, pourtant, l’un des derniers russes blancs à triompher des bolcheviques, un contempteur clairvoyant des catastrophes modernes, un Khan consacré par l’autorité spirituelle et l’incarnation vivante…

Continuer la lecture

Jacques Sapir : « Les bolcheviks n’avaient nullement le modèle soviétique en tête » (2/2)

Économiste et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jacques Sapir est un spécialiste de la Russie contemporaine. Il est également l’auteur de l’influent blog RussEurope. À l’occasion du centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917, il a accordé à PHILITT un entretien en deux parties sur les ressorts économiques et politiques…

Continuer la lecture

Jacques Sapir : « En 1917, la bourgeoisie russe est faible et incapable de s’affirmer » (1/2)

Économiste et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), Jacques Sapir est un spécialiste de la Russie contemporaine. Il est également l’auteur de l’influent blog RussEurope. À l’occasion du centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917, il a accordé à PHILITT un entretien en deux parties sur les ressorts économiques et politiques…

Continuer la lecture

Pierre Glaudes : « Bloy s’interroge sur l’absence d’un Dieu qui semble silencieux ou impuissant »

Pierre Glaudes est professeur de littérature à l’Université Paris IV-Sorbonne. Ses travaux portent notamment sur le roman et à la nouvelle « fin de siècle » (Léon Bloy, Barbey d’Aurevilly, Villiers de l’Isle-Adam…). Léon Bloy, la littérature et la Bible, son dernier ouvrage paru aux éditions des Belles Lettres, explore le rapport de l’écrivain à l’écriture,…

Continuer la lecture

Bloy et Mirbeau : deux révoltés, un invendable

1917 est l’année de la mort de Léon Bloy, mais aussi de celle d’Octave Mirbeau. Malgré les évidentes différences qui séparent le catholique fervent de l’anarchiste athée, ces deux parfaits contemporains convergent sur bien des points. Yves Lepesqueur, contributeur à L’Atelier du roman, cherche à comprendre en quoi Bloy, plus que Mirbeau, est réfractaire à…

Continuer la lecture

Protestantisme et modernité : pour en finir avec le mythe

L’apparition du protestantisme en Europe est souvent considérée comme la cause de l’émergence de la modernité (politique, économique, sociale, culturelle). Pourtant, une telle vision caricaturale et anachronique fait fi de la réalité historique. En particulier, elle conduit à sous-estimer les évolutions internes au monde protestant : à un protestantisme ancien, prémoderne et encore marqué par les…

Continuer la lecture

Martin Luther, réformateur malgré lui

Martin Luther est aujourd’hui considéré comme le premier des grands réformateurs et comme le premier théologien protestant. Mais, s’il est bien devenu un réformateur, il n’a jamais cherché à l’être : c’est uniquement en réaction aux événements et aux demandes insistantes de ses disciples qu’il construit un système théologique « luthérien ». Cette figure de théologien que l’on…

Continuer la lecture